Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Juil 2019 | Profession
 

Casses en série

• Puy-de-Dôme. Quatre commerces ont été ciblés par une équipe de malfaiteurs, dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 juillet, entre Romagnat et Saint-Genès-Champanelle (à six kilomètres de Clermont-Ferrand). Bilan : un maigre butin, mais des dégâts conséquents.

La tournée s’est terminée dans un tabac-presse du petit centre commercial de Romagnat. Les portes vitrées et leurs montants métalliques ont littéralement volé en éclats sous la violence du véhicule projeté contre le sas d’entrée.

L’utilitaire a parcouru quelques mètres de plus avant de percuter la devanture elle-même du commerce. Le rideau de fer qui protège la vitrine a souffert, mais n’a finalement pas cédé sous les assauts des malfaiteurs. Ces derniers ont donc pris la fuite.

La même équipe avait auparavant sévi à trois reprises en l’espace d’à peine une heure : dans une concession automobile et deux stations-service. Au bout du périple, le véhicule-bélier a été incendié à l’écart des habitations.

Deux ans ferme pour avoir envoyé un mineur au charbon

• Territoire-de-Belfort. Jugé pour complicité de vol à main armée, un jeune homme de 22 ans a été reconnu coauteur des deux attaques qui avaient visé une boulangerie et un bureau de tabac à Belfort il y a deux ans (voir Lmdt du 6 juillet 2017). Il a été condamné per le tribunal correctionnel à deux ans de prison ferme.

Lui était resté dans sa voiture, pendant qu’un ami, mineur, commettait les vols. Mais c’est lui qui a fourni l’arme, un pistolet de calibre 9 mm obstrué. Inconnu de la justice jusque-là, le jeune homme explique à la barre avoir commis ces braquages parce qu’il avait « besoin d’argent pour son loyer ». « C’est encore plus grave de fournir tous les éléments nécessaires à un braquage et d’envoyer un mineur au charbon » a déclaré le président

17 ans et trois braquages

• Loire-Atlantique. Deux adolescents nantais de 17 ans vont être poursuivis pour avoir participé à trois braquages, de janvier à avril, dont deux tabac-presse à Saint-Herblain (voir Lmdt du 18 avril).

Interpellés chez eux, mardi 2 juillet, dans des quartiers nantais, les deux garçons de 17 ans devaient être mis en examen ce jeudi 4 juillet, à Nantes. Un seul des deux est soupçonné d’avoir participé à l’ensemble de ces vols et tentatives de braquage.

Leur seraient reprochés : le tabac-presse, un autre braquage de débit de tabac dans le même quartier en mars, ainsi qu’un vol de téléphones au centre commercial Auchan, toujours à Saint-Herblain, en janvier. En février, des bijoux avaient été dérobés lors d’un cambriolage chez un particulier, pour un préjudice important. Un vol de véhicule leur serait aussi imputé.