Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Juin 2019 | Profession
 

Trop tard

• Finistère. Les cambrioleurs étaient trois et portaient des cagoules. Ils sont entrés en brisant la porte vitrée d’un bar-tabac à Ergué-Gabéric (à dix kilomètres de Quimper), vers 2 heures du matin ce vendredi 28 juin. 

Après avoir fouillé un peu partout dans l’établissement, ils sont repartis avec l’argent des caisses et des cigarettes. Les voisins ont entendu du bruit, mais le temps que la police arrive, les malfaiteurs avaient pris la fuite.

Quand les recoupements mènent au dénouement 

• Vienne. Un homme suspecté d’avoir braqué à l’arme blanche – deux fois – un tabac-presse à Poitiers (voir Lmdt du 29 décembre 2018), puis avoir commis un autre vol le 24 juin, a été interpellé, ce jeudi 27 juin, par la police au terme d’une minutieuse enquête.

Bien que les images de vidéo-surveillance des premiers forfaits n’aient dévoilé qu’un homme au visage dissimulé et porteur de gants, les soupçons de la police inclinaient vers un individu déjà contrôlé et connu des services.

Les doutes des enquêteurs sont mis en éveil le 17 juin dernier lorsqu’une patrouille remarque deux individus au comportement suspect, vêtus de blouson avec capuche malgré la chaleur. Les policiers sont certains que les deux hommes s’apprêtaient à commettre un vol.

Effectivement, ce lundi 24 juin, un buraliste de Poitiers est victime d’un vol par ruse : un client faisant mine d’acheter une cartouche de cigarette, mais dont la transaction par carte échoue à plusieurs reprises ; un autre client entre alors et s’empare de la cartouche avant de s’enfuir en courant.

Ce complice présumé est aujourd’hui soupçonné d’être le voleur à l’arme blanche. Un couteau de boucher ainsi que des vêtements similaires à ceux portés lors des vols à main armée sont découverts à son domicile. Placé en garde à vue, le suspect était appelé à comparaitre ce vendredi.

Interpellé une heure plus tard

• Puy-de-Dôme. Un individu est arrivé seul, ce jeudi 27 juin vers 16 heures chez un buraliste à Châtel-Guyon (à une vingtaine de kilomètres de Clermont-Ferrand), avec un sac à dos et un pistolet à la main. Il est passé derrière le comptoir et s’est dirigé vers le linéaire où il s’est emparé de nombreux paquets de cigarettes.

Le malfaiteur a ensuite pris la fuite à pied, un temps poursuivi par la commerçante pendant que des passants tentaient de relever la direction qu’il avait prise. En vain. À peine une heure plus tard, les policiers ont interpellé dans la ville un suspect répondant au signalement. Le jeune homme a été placé en garde à vue dans la foulée.

Livraison envolée 

• Bouches-du-Rhône. C’est une équipe de cambrioleurs manifestement rodée qui a découpé le rideau de fer d’un buraliste à Coudoux (à une vingtaine de kilomètres d’Aix-en-Provence) ce jeudi 27 juin vers 3 heures du matin. Le stock de tabac s’est envolé. L’établissement avait été livré peu avant.

Buraliste ligoté chez lui : report du procès au 2 août

• Haute-Garonne. Deux jeunes femmes de 24 ans soupçonnées d’être impliquées dans l’agression d’un jeune buraliste à son domicile, à Toulouse (voir Lmdt du 25 juin), comparaissaient ce mercredi 26 juin devant le tribunal correctionnel.

L’une, qui connaissait vaguement le propriétaire de l’appartement, aurait commandité cette expédition nocturne à distance, guidant son amie et un adolescent de 16 ans à la manœuvre, pensant mettre la main sur le contenu d’un coffre-fort.

L’avocate de la défense ayant demandé une expertise psychiatrique, le tribunal a renvoyé le procès au 2 août. D’ici là, l’une reste en prison et l’autre est placée sous contrôle judiciaire; l’adolescent a été mis en examen et libéré dans l’attente de sa convocation.