Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Juin 2019 | Profession
 

Razzia en quatre minutes

• Ardennes. Une buraliste de Mouzon (à 35 kilomètres de Charleville-Mézières) a mis quinze minutes pour arriver à son établissement après l’alerte de la société de surveillance vers 1h40,  ce mercredi 19 juin.

Mais il était déjà trop tard, les cambrioleurs avaient pris la fuite.

Après avoir minutieusement crocheté le volet métallique et la porte à l’aide d’un tournevis, trois individus en combinaison et cagoule ont investi le bar-tabac-presse pour rafter  le fonds de caisse, ainsi que le présentoir à briquets, des jeux à gratter et les cartouches de cigarettes. En quatre minutes d’après la vidéo-surveillance.

Un an de prison

• Puy-de-Dôme. Récidiviste en matière de vols, un Marseillais de 37 ans a été condamné ce mercredi 19 juin en comparution immédiate pour avoir volé la recette d’un bar-tabac à Clermont-Ferrand, deux jours avant. En pleine journée, à côté d’une artère très fréquentée.

Le prévenu n’en était pas à son coup d’essai, fort de douze mentions au casier judiciaire, principalement pour des vols, en attestent ses condamnations à Marseille, Narbonne, Créteil, Draguignan, Perpignan, en Suisse …

Lundi 17 juin, il venait d’arriver le matin même en gare de Clermont-Ferrand. À 13 h 59, il a débarqué dans le bar-tabac où la buraliste était occupée avec un client. Sous prétexte d’aller aux toilettes, l’homme s’est immiscé dans un bureau dans lequel il a mis la main sur une enveloppe scellée contenant la recette … de la semaine. Quand il a pris la fuite, la buraliste s’est lancée à ses trousses, accompagnée par son mari. Alertée, la police municipale l’a interpellé une poignée de minutes plus tard.

Le tribunal l’a condamné à un an de prison.

Vol organisé de jeux à gratter

• Doubs. Un homme de 28 ans et son cousin comparaissaient pour vol et tentative de vol aggravé, ce mercredi 19 juin, devant le tribunal de Besançon. Les 8 et 9 mars dernier à Baume-les-Dames, ils avaient subtilisé des paquets de jeux à gratter dans deux établissements. Une troisième tentative était restée vaine.

Le procédé était bien léché. Premier acte, occuper l’attention du buraliste, comme cette fois où son cousin, complice, a demandé un verre d’eau pour détourner les regards. Deuxième acte, dérober à la va-vite un maximum de jeux à gratter. 235 au total, pour un montant d’achat de 839 euros.

Les juges ont été plutôt conciliants en lui infligeant 500 euros d’amende. Le cousin complice a écopé de 500 euros d’amende avec sursis.

Surprenante remise en liberté

• Charente-Maritime. De l’automne 2018 à mars dernier, une impressionnante série de cambriolages à la voiture-bélier a été commise dans les départements de la Gironde, de la Charente-Maritime, des Landes et du sud des Deux-Sèvres. Les magasins visés étaient principalement des débits de tabac.

À chaque fois, le scénario est le même : vol d’une puissante voiture, casse en faisant marche arrière, véhicule-bélier incendié peu après.

Six hommes suspectés d’être impliqués ont été interpellés le 4 juin dernier, mais leur tête-de-pont en Charente-Maritime vient d’être remis en liberté sous contrôle judiciaire, ce mercredi 19 juin. Il avait portant reconnu, en garde à vue, sa participation à une vingtaine de faits. C’est également lui qui avait indiqué plusieurs « coups » possibles en Charente-Maritime.