Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Mai 2019 | Profession
 

Une buraliste sérieusement blessée à l’arme blanche

• Eure. Vers 20h30 ce samedi 18 mai, une buraliste de La Neuve-Lyre (à une quarantaine de kilomètres à l’est d’Évreux) venait de baisser le rideau et s’apprêtait à faire les comptes de la journée, à l’arrière du magasin. 

C’est alors qu’elle a vu surgir deux individus cagoulés et menaçants qui l’ont bousculée puis frappée à l’arme blanche pour l’obliger à ouvrir le coffre-fort.

La malheureuse a eu les poignets tailladés et a reçu deux coups de couteau dans le dos. Après avoir vidé le coffre qui contenait la recette de la semaine et avoir fait main basse sur plusieurs cartouches de cigarettes, les braqueurs l’ont attachée à un radiateur avec des menottes … Ensanglantée, elle a dû son salut à un voisin qui a entendu ses appels au secours et a immédiatement prévenu les pompiers et les gendarmes.

La victime a été transportée par le Samu à l’hôpital, où elle a subi une intervention chirurgicale ce lundi. Ses jours ne sont pas en danger.

Toujours des cambriolages en Picardie 

• Aisne. À Ciry-Salsogne (à une dizaine de kilomètres de Soissons), dans la nuit du 20 au 21 mai, une effraction a été constatée au bureau de Poste qui jouxte un bar-tabac … cambriolé déjà il y a quelques jours.

La veille, une tentative de cambriolage avait également été constatée au bar-tabac d’Oulchy-le-Château (à une vingtaine de kilomètres), Mais les malfrats avaient pris la fuite après le déclenchement de l’alarme.

Mystérieuse voiture-bélier 

• Côte-d’Or. Vers 6 heures, dimanche 19 mai, un habitant du quartier résidentiel des Grésilles, à Dijon, a prévenu le commissariat après avoir constaté qu’un véhicule était en train d’enfoncer, en marche arrière, le rideau métallique et la devanture en verre du tabac-presse-PMU.

Les policiers sont vite arrivés et, plus tard, les enquêteurs de la Direction interrégionale de la Police judiciaire ont découvert sur place des bouteilles d’essence. Ce qui pourrait laisser penser que le ou les occupants du véhicule avaient l’intention d’incendier l’établissement. En revanche, rien n’a été volé à l’intérieur du magasin. Les images de vidéo-protection des caméras devraient permettre d’en savoir un peu plus.