Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Mai 2019 | Profession
 

Lourdes peines 

• Seine-Maritime. Quatre ans après les faits, deux hommes et une femme ont été condamnés à des peines de trois ans à 30 mois d’emprisonnement par le tribunal de Rouen, ce mardi 7 mai, pour avoir braqué un bar-tabac au Grand-Quevilly (voir Lmdt du 2 juin 2015). 

Des trois prévenus majeurs qui devaient répondre de leurs actes, seule la conductrice de la voiture ayant servi à la fuite était présente.

Deux mineurs ayant auparavant été condamnés par le tribunal pour enfants à la peine de 30 mois d’emprisonnement dont 18 avec sursis : l’un de ces jeunes complices a nié sa participation ; l’autre avait indiqué en garde à vue que la femme était l’instigatrice de ce braquage.

Pour le ministère public, les faits étaient parfaitement caractérisés : « Il s’agit d’un vol avec arme, sur une cible facile, avec un préjudice financier réel, mais surtout un préjudice moral illimité, engendré par l’intrusion de quatre individus encagoulés et armés les mettant en joue, et allant jusqu’à menacer de tuer le chien du gérant. »

Grâce à l’alarme et au générateur …

• Isère. Un peu avant 3 heures, ce jeudi 9 mai, une équipe de malfaiteurs a défoncé, à l’aide d’une voiture-bélier volée, la devanture d’un bar-tabac à Voreppe (25 kilomètres au nord de Grenoble).

L’alarme et le générateur de brouillard se sont déclenchés, obligeant les cambrioleurs à quitter très rapidement les lieux à bord d’un autre véhicule et à abandonner sur place la voiture-bélier. Ils n’ont pas eu accès à la réserve, protégée par un second sas, et n’ont semble-t-il pu emporter que quelques cartouches de cigarettes avant l’arrivée de la gendarmerie et du propriétaire.

« En 12 ans, j’ai eu droit à un braquage et à une dizaine de casses ou tentatives de casse », explique le buraliste. Le commerce a rouvert le matin, malgré les dégâts : rideau métallique défoncé, comptoir endommagé, notamment.

Par un trou dans le mur 

• Nord. « Exceptionnellement fermé ce jeudi matin ». Et pour cause … le buraliste de Coutiches (à 15 kilomètres de Douai) a constaté le cambriolage nocturne en ouvrant la porte, au petit matin du 9 mai.

D’après les images des caméras de vidéosurveillance, deux malfaiteurs ont pénétré à l’intérieur du commerce, vers 5 heures, où ils ont emporté des jeux à gratter, un peu d’argent et des quantités importantes de tabac.

« Ils se sont introduits après avoir percé un trou dans le mur. » 

Lycéens cambrioleurs

• Ille-et-Vilaine. Le 2 avril dernier, plusieurs lycéens s’étaient introduits vers 23 h dans un bar-tabac, à Bonnemain (à trente kilomètres de Saint-Malo) où ils avaient volé de nombreuses cartouches de cigarettes. L’un d’eux a été condamné, pour vol aggravé à … deux mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Malo, ce jeudi 9 mai.

Alors qu’ils passaient la soirée près d’un arrêt de bus, ils avaient décidé d’aller cambrioler l’établissement. En passant par le toit. Deux jours plus tard, un lycéen était interpellé à la sortie des cours. Lors des perquisitions chez ses parents, 61 paquets de cigarettes avaient été retrouvés.