Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Mai 2019 | Profession
 

Enquête rapide

• Loire-Atlantique. Le malfaiteur avait sans doute attendu le bon moment pour agir. Dimanche 28 avril, à la fermeture d’un bar-tabac de Saint-Nazaire, un individu isolé a fait irruption, arme de poing à la main, et a sommé le gérant de lui remettre la caisse.

Le buraliste et une employée ont réagi en criant fort, ce qui a décontenancé le braqueur. Il a rebroussé chemin sans pouvoir emporter son butin.

Le suspect a été rapidement identifié : un jeune homme de 17 ans, placé en garde à vue et qui a reconnu avoir agi « par manque d’argent pour acheter des cigarettes ». Il a été mis en examen devant le juge des enfants.

Gouttelettes de sang

• Eure. Il y a deux ans, jour pour jour, un jeune homme avait décidé, dans les limbes de l’alcool, de jeter son dévolu … ainsi qu’une grosse pierre dans la vitrine d’un bar-tabac de Gaillon, fermé en ce jour du 1er mai. À peine avait-il franchi le seuil de l’établissement et ouvert le tiroir-caisse – qui ne contenait que quelques pièces de monnaies -, qu’un voisin l’avait mis en fuite. Le malfaiteur n’était ainsi resté que treize secondes sur les lieux, temps constaté par le visionnage des caméras de vidéosurveillance.

Les enquêteurs n’ont eu aucun mal à le retrouver … Il avait laissé 18 gouttelettes de son sang et un « tout petit morceau » de l’un de ses doigts sur place. Il était déjà fiché à cinq reprises pour des affaires de vol. Convoqué jeudi 25 avril, devant le tribunal correctionnel d’Évreux pour répondre de vol par effraction, le jeune n’a pas cru bon se présenter à la barre. Le tribunal a suivi la demande du procureur : quatre mois de prison ferme.