Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Avr 2019 | Profession
 

Réveil brutal

• Ain. L’alarme d’un buraliste à Pont-de-Vaux a donné l’alerte, dans la nuit du mercredi 10 avril au jeudi 11 avril.

À son arrivée sur place, quelques minutes après le départ des voleurs, le propriétaire a pu constater que deux portes du magasin avaient été fracturées et que le stock de cartouches de cigarettes, réceptionnées lundi, avait disparu. Les caméras de surveillance laissent apparaître deux individus au visage dissimulé. L’établissement ne rouvrira pas avant plusieurs jours.

Prise de risque

• Côte-d’Or. Il est 9h30 ce mercredi 10 avril, lorsqu’un malfaiteur cagoulé a fait irruption chez un buraliste à Dijon. Malgré son arme de poing, il n’a rien obtenu du buraliste … sauf une bonne giclée de gaz lacrymogène. Surpris par la réaction du buraliste, le braqueur a pris la fuite à pied, sans rien.

Arnaque à « Parions Sport »

• Côte-d’Or. Un jeune homme de 23 ans de Vandœuvre s’est présenté chez plusieurs buralistes de Nancy, les 9 et 10 février, afin de miser avec « Parions sport ». En fait, l’amateur de paris sportifs est parvenu à escroquer au moins deux commerçants dont l’un à deux reprises.

Le mode opératoire était plutôt simpliste, mais exigeait un certain culot et …une certaine inattention du détaillant. Après avoir acquis deux tickets chez un buraliste, l’individu se rendait dans un autre pour en acquérir des nouveaux.

Au moment de payer, il échangeait discrètement les tickets en laissant subrepticement au commerçant les anciens. Il demandait à payer par carte bancaire, mais sa carte étant hors d’usage, la transaction se concluait sur un échec. Il expliquait alors son intention de retirer de l’argent à un distributeur de banque et de « vite revenir » …

Les investigations et l’exploitation des images de vidéosurveillance, menées avec l’aide d’un buraliste victime, ont conduit à l’interpellation du suspect, mardi 9 avril, chez son ancien employeur. Placé en garde à vue, il était déjà connu pour des faits similaires commis à Épinal. Remis en liberté, il a fait l’objet d’une convocation en reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour le 12 novembre.

Vidéo coopération 

• Tarn. Le 7 mars dernier, en fin de journée, un malfaiteur, seul et cagoulé, était entré dans un tabac-presse de Castres et avait d’abord menacé une cliente qui rentrait justement dans le magasin lui demandant de déguerpir. Le contenu de la caisse dans la poche, le braqueur avait pris la fuite.

Grâce au recoupement des images vidéo de la ville de Castres, du réseau de bus et du buraliste … l’auteur présumé a été arrêté lundi 8. Totalement inconnu des services de police jusque-là, ce lycéen de 17 ans, toujours scolarisé et domicilié chez sa mère, a été présenté au juge des enfants et a été mis en examen avant d’être placé sous contrôle judiciaire et confié à sa famille.