Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Mar 2019 | Profession
 

Une buraliste de 75 ans violemment frappée

• Somme. Visage tuméfié, poignet immobilisé, difficultés à se déplacer … Pas de doute sur la violence de l’agression dont a été victime une buraliste de Saleux (à 6 kilomètres d’Amiens).

Le jeudi 7 mars, vers 21h30, alors qu’elle se trouvait à l’étage dans son domicile, elle a entendu du bruit venant de son établissement.

À peine descendue, elle a reçu un coup de poing avant d’être frappée à nouveau. Le malfaiteur s’est emparé ensuite du fonds de caisse, puis de la totalité du contenu du linéaire enfourné dans une poubelle plastique. La police, prévenue par la voisine d’en face, a découvert la victime blessée.

La chambre syndicale des buralistes, présidée par Philippe Laveau, est intervenue en assistance auprès de leur collègue. Notamment pour faciliter les démarches avec des repreneurs qui arrivent à point nommé.

À fond les caisses 

• Ille-et-Vilaine. L’alarme du tabac-presse a réveillé le centre-ville d’Argentré-du-Plessis (à 10 kilomètres de Vitré) vers 3h30, ce lundi 18 mars. Les malfaiteurs venaient de forcer le volet et de briser la vitre avant d’arracher les caisses et leur contenu. Les gendarmes sont arrivés trop tard.

Échec et mat

• Isère. Un adolescent de 16 ans a été placé en garde à vue, dimanche 17 mars, au lendemain du braquage avorté d’un tabac-presse à Saint-Égrève (à 7 kilomètres de Grenoble).

Le visage dissimulé par une écharpe et une cagoule, il avait menacé l’un des employés avec une arme de poing, lui ordonnant de lui remettre le contenu de la caisse. Contre toute attente, ce dernier a catégoriquement refusé de s’exécuter, le braqueur faisant alors feu en l’air pour tenter de l’impressionner. Échec. Le malfaiteur a opté pour la fuite, mais il est immédiatement poursuivi par le buraliste qui se trouvait dans l’arrière-boutique.

Celui-ci est parvenu à le rattraper ; en lui arrachant l’écharpe et la cagoule, il a reconnu un tout jeune garçon qu’il connaissait et venait souvent dans le quartier. Lequel s’est échappé à nouveau en abandonnant une réplique de pistolet 9 mm tirant des balles à blanc.

Se sachant recherché, le suspect s’est rendu lui-même à la brigade de gendarmerie, un peu plus tard.

Casses nocturnes : trois buralistes à la suite 

• Isère. Virée nocturne dans la région grenobloise, aux premières heures de ce samedi 16 mars. Peu après 3 h 15, à Crolles (à une vingtaine de kilomètres de Grenoble) des malfaiteurs ont tenté d’entrer chez un buraliste, mais sans y parvenir.

Vers 3 h 30, ils s’en sont pris à un autre établissement à Villard-Bonnot, 7 kilomètres plus loin. Le volet roulant a été forcé et la vitrine cassée, mais il semble que les intrus aient été mis en fuite par l’alarme, ainsi que par le système de générateur de fumée.

Après 4 heures enfin, trois individus ont attaqué un troisième buraliste à Vizille, situé à une trentaine de kilomètres de Villard-Bonnot.

Ils ont brisé le rideau métallique ainsi que la vitrine et ont volé des cartouches de cigarettes. Un quatrième commerce a également fait l’objet d’une tentative avortée dans la même ville.