Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Mar 2019 | Profession
 

Nouvelle série noire 

• Territoire-de Belfort. Peu avant la fermeture, deux malfaiteurs ont surgi dans un tabac-presse de Châtenois-les-Forges (à 10 kilomètres au sud de Belfort). L’un est resté près de la porte à faire le guet. Son complice a menacé le couple de buralistes et a exigé qu’il place le contenu de la caisse, quelques centaines d’euros, dans un sac. Puis ils ont pris la fuite en courant.

Il s’agit du troisième vol à main armée en moins d’un mois que connaît l’agglomération. La série a débuté mi-février avec un tabac-presse «Le Kennedy » à Belfort (voir Lmdt du 16 février). Huit jours plus tard, trois individus ont menacé, avec une arme de poing et une gazeuse, un buraliste à Danjoutin (voir Lmdt du 1er mars).

Dette de stupéfiants

• Haute-Savoie. L’un des deux braqueurs du bar-tabac d’Alby-sur-Chéran a comparu devant le tribunal correctionnel d’Annecy, le 1er mars. Les deux malfaiteurs, cagoulés et armés, avaient surgi, ordonnant la remise de la caisse (voir Lmdt du 17 novembre 2017). Le fond de caisse ne leur suffisant pas, ils étaient repartis avec un stock conséquent de cartouches de cigarettes. Les grognements du chien provenant de l’arrière-boutique les avaient fait fuir.

Le prévenu a expliqué au tribunal que le butin n’avait pas pu servir au remboursement de sa dette de stupéfiants … Le tribunal l’a condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis, avec obligation de soins et d’indemnisation de la victime. Son complice, mineur, sera jugé prochainement.

Alarme efficace 

• Vienne. Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 mars, des malfaiteurs se sont attaqués à la porte de service d’un débit de tabac à Saint-Maurice-l’Exil (à 20 kilomètres au sud de Vienne). Mais lorsqu’ils ont fracturé le rideau métallique, l’alarme s’est aussitôt déclenchée, en les mettant en fuite.