Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Mar 2019 | Profession
 

Deux attaques à la voiture-bélier, la même nuit

• Morbihan. Consternation à Guidel (à une dizaine de kilomètres de Lorient), ce samedi 2 mars au matin. Un bar-tabac et un tabac-presse, distants de 500 mètres, ont été victimes d’une attaque à la voiture-bélier.

La devanture du premier étant protégée par des dispositifs anti-intrusion, l’équipée a choisi de projeter la voiture dans la vitrine d’une ancienne pizzeria désaffectée, mitoyenne, pour ensuite tenter d’accéder au bar-tabac. En vain. Des traces de coups de masse dans le mur mitoyen sont visibles. Pour le second, le butin du vol est en cours d’évaluation.

Avant l’augmentation des prix

• Nord. Un buraliste de Château-l’Abbaye (entre Saint-Amand-les-Eaux et la frontière belge) n’a rien entendu. Pas un bruit dans la nuit du jeudi 28 février au vendredi 1er mars. C’est au réveil, qu’il a découvert le cambriolage.

Ils n’ont pas tenté de passer par l’arrière, mais par l’entrée qui se trouve du côté de la route … en défonçant le volant roulant, puis la porte. Ils sont entrés et ont fait main basse sur le stock de cartouches de cigarettes qui venait d’être approvisionné, un sac à main, le fond de caisse, des carnets complets de jeux à gratter …

Grosse lassitude

• Pyrénées-Atlantiques. La gérante de l’épicerie-tabac du village de Moumour (850 habitants, à 40 kilomètres de Pau) commence à en avoir un peu marre après quatre « visites » en seulement un mois.

Le 1er février, huit paquets de cigarettes volés. Dans la nuit du 5 au 6, la caisse enregistreuse et du tabac volés. Dans la nuit du 9 au 10 février, puis celle du jeudi 28 février au vendredi 1er mars, deux autres tentatives …

Début de série ?

• Deux-Sèvres. Deux braquages et/ou tentatives ont eu lieu, cette semaine, dans deux communes à 15 kilomètres de Bressuire.

Mardi 26 février, c’est d’abord le bar-tabac de la commune de Cirières qui a été attaqué à l’heure de la fermeture : les malfaiteurs ont été mis en fuite par le patron du commerce et un client. Le lendemain, un méfait similaire est survenu devant la gare de Cerizay.

La gendarmerie a ouvert une enquête pour établir un lien entre ces deux affaires.