Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Jan 2019 | Profession
 

Une employée sérieusement menacée 

• Puy-de-Dôme. Alors qu’elle levait le rideau de fer et venait de désactiver l’alarme, ce dimanche 27 janvier, l’employée d’un tabac-presse de Cournon-d’Auvergne (près de Clermont-Ferrand) a aussitôt été poussée à l’intérieur par un homme muni d’une arme de poing.

Le malfaiteur, vêtu d’un bleu de travail, le visage dissimulé par une capuche et une écharpe, a posé le canon du pistolet sur sa nuque afin de se diriger vers la réserve. Là, il a rassemblé des cartons contenant les cartouches de cigarettes.

Toujours sous la menace de son arme, l’agresseur a forcé l’employée à lui remettre les clés de son véhicule et à l’accompagner à l’extérieur pour la rapprocher de l’entrée de l’établissement. Il a alors chargé les cartons volumineux, avant de prendre le volant et de disparaître. La victime, indemne mais en état de choc, a ensuite pu donner l’alerte.

La petite voiture a été retrouvée quelques centaines de mètres plus loin. Vide.

Malgré l’alarme

• Var. Afin d’entrer par effraction dans un bureau de tabac à Fayence (à 30 kilomètres de Draguignan), aux premières heures de ce samedi 26 janvier, les cambrioleurs ont descellé une grille d’aération, pourtant équipée de barres de sécurité.

L’alarme s’est déclenchée et les malfaiteurs ont tout de même pu repartir avec des cigarettes, des jeux à gratter ainsi que le fond de caisse.

À l’ouverture

• Isère. Les trois employés d’un tabac-presse de Bourgoin-Jallieu ouvraient tranquillement le commerce, ce vendredi 25 janvier, lorsque deux malfaiteurs, encagoulés, gantés et portant des lunettes, ont fait irruption.

Le premier est resté à l’entrée, pour guetter. Le second, lui, s’est avancé vers le comptoir, armé d’un fusil à canon scié, qu’il a pointé vers l’un des employés en demandant le contenu de la caisse, ainsi que des cartouches de cigarettes.

Les deux malfaiteurs sont repartis très rapidement, avec de l’argent liquide mais sans cigarettes. Et heureusement, sans blesser personne. Malheureusement pour l’enquête la vidéo-surveillance de la ville a disjoncté la nuit précédente.