Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Jan 2019 | Profession
 

Buraliste encore très marquée …

• Haute-Loire. Quatre hommes, âgés de 20 à 28 ans, et une femme de 21 ans étaient jugés mardi après-midi par le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay pour le braquage, Il y a plus d’un an, de la buraliste de Beauzac (voir Lmdt des 28 septembre et 10 décembre 2017).

Lors de l’audience, la commerçante braquée n’a pas souhaité témoigner à la barre, encore très marquée par les faits. C’était la deuxième fois qu’elle était braquée, ayant connu une autre agression au couteau.

Des mégots et un bonnet transformé en cagoule, retrouvés par les gendarmes, avaient permis d’identifier des profils ADN et les interpellations avaient suivi, le 28 novembre 2017.

Trois des quatre prévenus ont été condamnés à 5 ans de prison dont 2 avec sursis. Le quatrième (qui avait prêté la voiture et fait le guet) a écopé de 4 ans de prison dont 18 mois avec sursis ; la jeune femme a été condamnée à 8 mois avec sursis.

Cinq ans ferme pour le récidiviste 

• Haute-Saône. Le jeune malfaiteur avait utilisé le même mode opératoire pour le braquage d’un tabac-presse, il y a un peu plus de deux mois (voir Lmdt du 28 octobre 2018) et d’un magasin de vêtements, ensuite, à Vesoul. Il avait été arrêté quelques jours après, lors d’un contrôle de la Bac.

Le prévenu, qui devait être jugé en décembre et avait demandé un report d’audience pour sa défense (voir Lmdt du 13 décembre 2018) avait reconnu les faits en garde en vue, justifiant ces vols par une dette à des trafiquants qui menaçaient de s’en prendre à son père. Sachant qu’il avait déjà multiplié les condamnations pour des faits de vols et de violences, depuis l’âge de 16 ans.

Le procureur du tribunal correctionnel de Vesoul a réclamé sept ans de prison. Ce mardi 8 janvier, le jeune homme a été condamné à cinq ans de prison ferme, avec mandat de dépôt.