Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Nov 2018 | Profession
 

Des coups pour la courageuse buraliste 

• Sarthe. Le bar-tabac-épicerie du petit village de Souillé (à une quinzaine de kilomètres au nord du Mans) allait fermer, ce lundi 12 novembre, quand un homme a surgi, armé d’un couteau. 

La buraliste s’est défendue et a failli immobiliser l’agresseur quand, menaçant, il a demandé à se faire remettre le contenu de la caisse. Le malfaiteur l’a alors frappée à coups de poing pour accéder au tiroir-caisse. Déterminée, la commerçante a cependant activé son alarme et tenté de maintenir son agresseur à l’intérieur de son bar-tabac, en vain.

Celui-ci s’est enfui avec l’argent mais a laissé sur place un couteau, retrouvé par les gendarmes.

Cinq ans ferme pour un braquage au couteau de l’Aïd

• Doubs. Le tribunal de Montbéliard a condamné un malfaiteur d’une trentaine d’années à cinq ans de prison pour le vol à main armée du tabac-presse de Courcelles-lès-Montbéliard (voir Lmdt du 26 septembre).

Grâce aux indices perdus dans le sillage de sa fuite et à un renseignement venant de la police de Courtrai, en Belgique, il a été rapidement identifié comme étant l’un des protagonistes. L’individu n’est pas un inconnu de la justice puisqu’il a déjà été condamné à trois reprises pour des vols aggravés, dont deux fois devant le tribunal de Nîmes. Son complice mineur, mis en examen, devra prochainement rendre des comptes devant le juge des enfants.

Le prévenu s’est excusé affirmant qu’il ne voulait pas faire peur à la commerçante. « Ah oui ! Pourtant vous avez brandi ce couteau de boucher de 50 cm. C’est un couteau qui sert à égorger le mouton à l’Aïd comme vous l’avez dit aux enquêteurs », s’est emportée l’avocate de la buraliste.

Le tribunal est resté ferme : pas de sursis et avec une demande de maintien en détention.

Malgré l’alerte du voisin

• Ain. C’est un voisin qui a donné l’alerte, vers 4h30 ce lundi 12 novembre, en apercevant au moins trois individus encagoulés près d’un débit de tabac de Pont-d’Ain.

Les malfaiteurs avaient accédé à la réserve en entrant à l’arrière du commerce. Ils ont mis la main sur plusieurs cartons de cigarettes. Ils ont aspergé l’établissement avec un extincteur avant de s’évaporer.