Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Oct 2018 | Profession
 

Piégé par leur voiture ? 

• Loire-Atlantique. Le 22 octobre, un malfaiteur avait commencé par voler une cartouche de cigarettes dans un tabac-presse de Nozay

Puis, il avait tenté de braquer un autre tabac-presse à La Chapelle-sur-Erdre, mais sans succès. À chaque fois, une Ford Ka, avec son chauffeur, avait été remarquée (voir Lmdt du 25 octobre).

Puis, on a appris, depuis, que le même malfaiteur s’en est également pris à un tabac-presse de Nantes, sauf que l’intervention du berger allemand de la gérante l’a fait fuir … à bord du même véhicule dont on s’est, alors, aperçu que le chauffeur complice était cagoulé.

Depuis, le véhicule a été retrouvé, incendié. Et ce dimanche 28 octobre, l’un des deux malfaiteurs a été interpellé. À suivre.

Terrible gaz lacrymogène

• Seine-Maritime. Les deux malfaiteurs ont attendu l’heure de la fermeture pour faire irruption, ce samedi 27 octobre, dans un bar-tabac de Fécamp.

Cagoulés, ils se sont précipités sur le commerçant pour lui asperger le visage avec une bombe lacrymogène. Puis ils se sont jetés sur le tiroir-caisse et enfuis avec la recette. Le buraliste a été pris en charge par les pompiers.

La fois précédente, c’était il y a deux ans et demi 

• Hautes-Alpes. C’est un voisin qui, en entendant l’alarme d’un bar-tabac-presse du centre de Gap, a prévenu la police, vers 3 heures, ce samedi 27 octobre.

Les malfaiteurs ont eu le temps de s’emparer du stock de tabac. Ce n’est pas une première pour les buralistes (voir Lmdt du 1er avril 2016).