Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Sep 2018 | Profession
 

Altercation dangereuse 

• Loire-Atlantique. Deux jeunes malfaiteurs ont déboulé en scooter, vers 19h30 ce lundi 3 septembre, devant un bar-tabac de Nantes.

Le pilote est resté au guidon, moteur tournant. Le second est entré avec un couteau … Mais le patron a sorti immédiatement une batte de base-ball et annoncé au voleur qu’il ne céderait pas. L’intrus a réussi à lui prendre la batte des mains, lui portant un violent coup au niveau du thorax avant de repartir.

La compagne du buraliste a alors tenté de rattraper le braqueur, à l’extérieur, mais elle a chuté au sol. Les malfaiteurs sont finalement repartis bredouilles.

Après la boulangerie 

• Calvados. Après une boulangerie, le vendredi 31 août, c’est un tabac-presse qui a été victime d’un vol à main armée, ce lundi 3 septembre, dans les mêmes circonstances à Lisieux.

Vers 18h45, à l’approche de la fermeture, un homme armé et cagoulé a fait irruption, a pointé un pistolet en direction du buraliste avant de lui dérober le contenu de la caisse.

Plus de traces

• Isère. Vers 3 heures du matin, ce lundi 3 septembre, plusieurs malfaiteurs, encagoulés, gantés et outillés, se sont attaqués au volet roulant d’un bar-tabac à Morestel, à 15 kilomètres de La-Tour-du-Pin. Une fois soulevé, ils ont pu forcer la porte. Ils ont fait main basse sur un important stock de tabac. Le butin chargé dans un véhicule, les malfaiteurs ont aspergé l’établissement avec l’extincteur.

L’enquête en cours se tourne vers une tentative de cambriolage d’un buraliste à Aoste, dans la nuit du 24 au 25 août. Les malfaiteurs, « masqués jusqu’aux oreilles », avaient lancé leur voiture, en marche arrière, contre la vitrine du magasin. À deux reprises. Mais sous l’effet du choc, le dispositif de sécurité s’était déclenché, dégageant un brouillard épais et salvateur.

Deux cambriolages en deux ans et demi

• Orne. Porte d’entrée forcée, rideau métallique arraché, porte arrière cassée …

Malgré le dispositif d’alarme et de vidéo-surveillance, les malfaiteurs sont parvenus à s’introduire dans le bar-tabac-presse de La Ferrière-aux-Étangs, près de Flers, vers 2  heures ce lundi 3 septembre.

Une fois à l’intérieur, ils ont arraché la caisse et vidé son contenu, puis emporté tout le stock de cigarettes.

« On avait à peine terminé de nous remettre à la suite du cambriolage de 2016 qu’il faut recommencer » constate, démoralisé, le buraliste.

Tension au tribunal

• Haute-Saône. Deux cousins comparaissaient, ce jeudi 30 août, à la barre du tribunal correctionnel de Vesoul mais pas … côte à côte. Il a fallu les séparer pour éviter que leur confrontation ne tourne au vinaigre.

Les faits reprochés remontent à la nuit du 30 avril au 1er mai 2015. Sur le parcours d’une mauvaise virée : un bar-tabac de Cintrey où ils ont dérobé des jeux à gratter, le fond de caisse et des bouteilles d’alcool. À Baulay, ils ont volé la caisse d’une crêperie, puis une caisse de mousseux et un appareil photo à la mairie.

Ils ont été démasqués par imprudence, en allant encaisser les gains de leurs tickets gagnants à Vesoul. Mais les deux cousins, aux casiers judiciaires déjà bien remplis, n’ont pas la même version des faits. Le plus jeune a reconnu les trois vols, l’autre seulement celui du bar-tabac.

Au final, le tribunal a condamné le plus jeune à six mois de prison ferme, le second à huit mois de prison ferme. Ils devront également indemniser la mairie et la buraliste.