Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Juil 2018 | Profession
 

La grille fait de la résistance 

• Seine-et-Marne. Ils ont raté leur coup. Peu après 4 heures du matin, ce mercredi 11 juillet, une bande de malfaiteurs – estimée à six – a lancé une voiture contre la façade d’un bar-tabac d’un centre commercial de Croissy-Beaubourg.

Mais la Renault Scenic, volée la veille à Chevry-Cossigny, est seulement parvenu à endommager la grille. La voiture est restée sur place, les malfaiteurs n’ont rien emporté.

« Accident de parcours »

• Meurthe-et-Moselle. Ils étaient poursuivis dans la rue par le buraliste quand une patrouille de police est arrivée ce mardi 4 juillet après une tentative de braquage dans un débit de tabac de Nancy (voir Lmdt du 6 juillet). Face au tribunal correctionnel de Nancy, ce vendredi 6 juillet, les deux braqueurs, qui se sont connus en prison, ont fait profil bas, sans pouvoir expliquer véritablement pourquoi.

L’un, la trentaine barbue, a affirmé qu’il n’avait « pas nécessairement besoin d’argent » car il a un boulot. Il fait de l’entretien de toiture en intérim.

Son comparse, quadragénaire au crâne rasé, est, lui, médiateur dans une association. Et il a tendance à charger son acolyte pour justifier la rechute dans le vol : « durant plusieurs jours, il m’a proposé par messages de faire quelque chose. Pendant longtemps, j’ai refusé et je lui ai répondu que c’était pas une bonne idée. Mais j’ai fini par craquer. »

L’avocat de la défense a insisté sur la réinsertion de ses clients et a plaidé « l’accident de parcours ». Jugement : 18 mois ferme pour les deux.