Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
5 Juil 2018 | Profession
 

Un voisin du quartier

• Ardèche. Ce mercredi 4 juillet, à 8 heures, un homme d’une cinquantaine d’année a surgi dans un tabac-presse d’Annonay.

Il a sorti son couteau pour obtenir la caisse, mais la buraliste a riposté avec une bombe lacrymogène. Les clients présents sont alors intervenus pour le maîtriser jusqu’à l’arrivée des gendarmes. L’agresseur était connu dans le quartier.

Premier cambriolage

• Gironde. Coup dur pour les propriétaires d’un bar-tabac de Lège-Cap Ferret qui ont repris en novembre dernier. Dans la nuit du lundi 2 au mardi 3, le ou les malfaiteurs ont cassé le portail menant à la cour et ont fracturé le rideau métallique du commerce. Ils sont repartis avec le contenu du coffre-fort mais ont ignoré la caisse. Côté tabac, il y a aussi du dégât. C’est un voisin qui a donné l’alerte après avoir aperçu un individu dans son jardin.

Serveur blessé 

• Var. Ce dimanche 1er juillet, vers 14 heures, quelques clients étaient encore présents dans un bar-tabac de Callas. Deux individus encagoulés, munis d’une arme de poing, ont alors surgi et ont assené un coup de crosse au serveur avant de s’emparer du contenu de la caisse, ainsi que de plusieurs cartouches de cigarettes.

Les agresseurs ont pris la fuite en voiture. Les sapeurs-pompiers sont rapidement intervenus pour secourir la victime qui s’en sort avec douze jours d’interruption temporaire de travail.

Vol à la portière élucidé

• Rhône. Le 6 avril dernier, un buraliste de Sathonay-Camp venait de fermer son établissement et s’apprêtait à démarrer son véhicule. Deux individus, aux visages dissimulés, ont alors ouvert la portière côté passager et se sont emparés de la sacoche appartenant au commerçant, qui contenait deux chéquiers, une carte bancaire, un permis de conduire et 60 euros.

Sans geste de violence. Les deux malfaiteurs avaient la fuite à pied, avant de rejoindre une voiture … dont le propriétaire vient d’être identifié par les enquêteurs de la brigade de Fontaines-sur-Saône.

Placé en garde à vue la semaine dernière, un étudiant – résidant à Rillieux âgé de 19 ans – n’a pas reconnu les faits, mais sa présence lors de ce vol à la portière aurait été démontrée. Son complice n’a en revanche pas été interpellé.