Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Mai 2018 | Profession
 

Deux semaines, deux cambriolages 

• Manche. En moins de deux semaines, deux buralistes de Virey ont, de nouveau (voir Lmdt du 18 mai), été victimes d’un cambriolage : ce mardi 29 mai vers 2 heures 30 du matin.

Tous deux y ont assisté « impuissants », retranchés dans leur domicile, via la vidéo-surveillance …

Les cambrioleurs, au nombre de cinq, ont scié discrètement les deux barreaux des toilettes derrière l’établissement. Le plus petit gabarit s’est ensuite glissé par la petite fenêtre qui a été décharnée sans être cassée. Une fois dans le bar-tabac, l’homme a alors ouvert l’issue de secours à ses comparses qui, en quatre minutes chrono, se sont emparés des cigarettes ainsi que de documents et du tiroir-caisse.

Pour aller plus vite, ils ont carrément décroché et emporté avec eux les étagères du linéaire pour les vider dans leur voiture. Une voisine, alertée par l’alarme, a pu apercevoir « cinq individus, cagoulés et vêtus de noir », courant à l’arrière de l’établissement. Faute de temps, sans doute, ils semblent avoir renoncé à s’intéresser à la réserve.

« On nous demande de ne pas agir, sauf que la gendarmerie a mis trente minutes – contre seulement douze lors du premier cambriolage – pour arriver d’Isigny-le-Buat. Je fais quoi, moi, s’ils reviennent ? C’est la dernière fois que je ne bouge pas », prévient Didier Bailleul, persuadé qu’il était surveillé depuis un certain temps.

Même les mugs

• Haute-Loire. Rideau de fer fermé, depuis ce mardi 29 mai, pour un buraliste de Chambon-sur-Lignon. À l’ouverture, le buraliste a découvert que la totalité du stock de cartouches de cigarettes s’était volatilisée. La nuit précédente, les malfaiteurs sont passés par le toit, puis ont descellé les barreaux d’une fenêtre, pour s’introduire dans les lieux. Ils ont même fait main basse sur trois mugs avant de s’échapper. Deux semaines avant, il y avait eu une tentative d’intrusion …

Buralistes ligotés et cambriolés … à 83 et 79 ans 

• Creuse. Un couple de vieux buralistes de Peyrat-la-Nonière (430 habitants) a été victime d’une agression à son domicile, attenant à l’établissement, ce samedi 26 mai vers 21h30.

Arrivés par la porte de derrière, les deux malfaiteurs leur ont ligoté les mains, puis ont mis à terre le commerçant – âgé de 83 ans – afin de lui attacher les pieds. Guidés par l’épouse – 79 ans- les deux cambrioleurs se sont alors rendus dans le magasin et dans la réserve pour y dérober des cigarettes, des jeux de grattage et de l’argent liquide. Après le départ des cambrioleurs, le « prisonnier » a pu se dégager de ses liens et prévenir les secours. Conduits à l’hôpital pour des examens de contrôle, le couple a été extrêmement choqué. Ils ont tout de même ré-ouvert sans attendre, dès lundi matin.