Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Avr 2018 | Profession
 

« Braquer un bureau de tabac, c’était une plaisanterie »

• Drôme. Quatre malfaiteurs avaient été jugés en mars pour le braquage d’un débit de tabac à Alixan en décembre 2016. Le cinquième suspect, âgé de 23 ans, s’est présenté au tribunal correctionnel de Valence ce lundi 23 avril.

« Vous étiez notamment avec votre frère […] et tous munis d’armes airsoft (…) Vous aviez volé 114 cartouches de cigarettes, du tabac à rouler, plus de 1 000 euros en espèces et des chèques », a rappelé la présidente Collange-Brinon.

« À la base, braquer un bureau de tabac, c’était une plaisanterie », a répondu le jeune voyou. Le tribunal l’a condamné à la même peine que celle qui avait sanctionné ses complices : deux ans dont douze mois avec sursis.

Braquage express

• Savoie. Il a agi juste avant la fermeture d’un buraliste d’Aix-les-Bains, ce jeudi 26 avril, cet individu isolé, armé d’un fusil. Même s’il n’en a pas fait usage, il s’est fait remettre le contenu de la caisse, avant de s’enfuir à pied.

Erreur d’ivresse

• Rhône. Ce jeudi 26 avril, vers minuit et demi, un homme ivre s’est présenté dans un débit de tabac nocturne de Lyon (5ème). Il était armé d’un couteau, dont il a menacé la buraliste pour dérober du papier à cigarettes et des briquets. Quarante-cinq minutes plus tard, alors que la police se trouvait sur place pour faire les constatations, l’individu est revenu. Immédiatement reconnu comme étant l’agresseur, le trentenaire a été interpellé et placé en garde à vue … en état d’ébriété.

Grâce au système de vidéo-surveillance municipal 

• Rhône. Trois jeunes – dont un mineur – originaires de Mâcon, ont été interpellés peu après une tentative de vol d’une cartouche de cigarettes chez un buraliste de Belleville, ce samedi 21 avril, à 8 heures du matin.

Alors que l’un d’entre eux attendait à l’extérieur, les deux autres complices auraient fait semblant de vouloir acheter cette cartouche de cigarettes. Au moment de payer, ils auraient tenté d’arracher la cartouche des mains de la buraliste, avant de s’enfuir avec deux paquets, en définitive.

Déjà repérés la veille pour une tentative de filouterie alimentaire dans une pizzeria de la ville, le système de surveillance-vidéo municipal a permis de les confondre. Ils ont été placés en garde à vue à la gendarmerie de Belleville.