Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Avr 2018 | Profession
 

Buraliste menacé, frappé et volé

• Bas-Rhin. Alors qu’un buraliste du centre-ville d’Andlau se trouvait seul dans son établissement, ce jeudi 5 avril dans l’après-midi, trois malfaiteurs aux visages cagoulés ont fait irruption.

Ils se sont rués sur lui et, après l’avoir mis au sol, l’ont roué de coups de pied tout en le menaçant, pour l’un avec un pistolet, pour l’autre avec un couteau, tandis que le troisième faisait le guet.

Après lui avoir renversé dessus un présentoir de jeux et appuyé la lame sur la nuque, ils l’ont contraint à ouvrir la caisse qu’ils avaient jetée à terre. Après leur fuite, la victime a alerté la gendarmerie avant d’être transporté par les pompiers à l’hôpital de Sélestat pour contusions et plaie de 15 centimètres à l’arcade.

Malgré l’alarme 

• Aube. Il était un peu plus de trois heures du matin, ce jeudi 5 avril, lorsque l’alarme d’un bar-tabac du Bouilly s’est déclenchée. En quelques minutes, le buraliste était sur place, mais les malfaiteurs avaient déjà pris la fuite en raflant le stock de tabac. Ils étaient rentrés par l’arrière de l’établissement en arrachant les barreaux pourtant soudés au mur.

Réaction de Pascal Brie, président de la chambre syndicale des buralistes de l’Aube, dans L’Est Éclair : « on nous annonce une baisse de 19 % de la vente du tabac depuis le début de l’année pour se féliciter des décisions prises. Mais c’est oublier un peu vite que les clients se tournent vers des marchés parallèles avec des produits dangereux et bien plus nocifs pour la santé. Les politiques devraient penser à ça et aux dégâts au lieu de préférer les effets d’annonce. »