Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Mar 2018 | Profession
 

Un centre de dépannage attaqué 

• Loire-Atlantique. C’est l’alarme qui a déjoué le mauvais coup. Il était 4 heures, dans la nuit de samedi 17 à dimanche 18 mars, lorsque le service de sécurité relié à un entrepôt de dépannage, dans la zone Nantes-Est, a été alerté.

Une équipe de casseurs venait de lancer un camion-bélier sur le local. Trou béant dans le mur. Les malfaiteurs avaient eu le temps de charger une cinquantaine de cartons de cigarettes dans un autre camion, volé comme le premier. Mais pas tous …

Les deux patrouilles de policiers de la brigade anti-criminalité les ont fait déguerpir dans les deux Mercedes accompagnant les camions. Ces derniers étant contraints d’abandonner leur butin. Une brève course-poursuite s’est engagée mais les deux voitures de police étaient moins puissantes.

En deux mois à peine

• Saône-et-Loire. C’est un livreur de journaux qui, ce dimanche 18 mars, a découvert vers 4h30 la porte arrière d’un tabac-presse de Palinges fracturée. Les malfaiteurs avaient vidé le stock tabac. L’établissement avait déjà été cambriolé il y a à peine deux mois (voir Lmdt du 26 janvier).

Pour retourner en Lybie

• Pas-de-Calais. Le 24 février à 3 h 55, les policiers de Calais sont arrivés devant un débit de tabac, victime d’un vol par effraction en cours. Ils sont tombés sur un homme avec, à ses pieds, un marteau. Interpellé par la police, un Libyen de 30 ans, a reconnu immédiatement les faits. S’il a acheté un marteau pour attaquer un magasin c’était dans le but de récolter de l’argent pour retourner en Lybie.

Le tribunal de Calais l’a condamné à six mois de prison ferme.