Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Fév 2018 | Profession
 

Tous en joue

• Somme. Il y avait au moins huit clients dans un bar-tabac d’Amiens à 19h15 ce mardi 20 février … Le braqueur n’a pourtant pas hésité à les mettre tous en joue, en réclamant le contenu de la caisse. Billets en poche, il est ressorti. Le tout en deux minutes.

Signe avant-coureur 

• Pas-de-Calais. « J’ai entendu du bruit. Je me suis levé mais c’était trop tard. Ils avaient pris la fuite avec la caisse, les cartouches de cigarettes et les jeux », rapporte le gérant d’un bar-tabac du Marais-de-Guînes, victime d’un cambriolage dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 février. La porte d’entrée a été forcée, mais le vendredi précédent, déjà, le volet de la porte avait été ouvert. Comme un repérage …

Nouvelle attaque à la voiture-bélier

• Seine-et-Marne. Vingt-quatre heures après Saint-Thibault-des-Vignes (voir Lmdt du 21 février), un débit de tabac de Saint-Pathus a été victime d’une attaque à la voiture-bélier, vers 3 heures 45 ce mercredi 21 février. Les malfaiteurs ont lancé une camionnette contre le rideau métallique pour pouvoir pénétrer à l’intérieur. Le préjudice serait relativement faible, selon les premières estimations. Les voleurs ont pris la fuite à bord d’un autre véhicule.

 « J’ai décidé de me faire un bureau de tabac »

• Vosges. Une buraliste de Saint-Dié s’apprêtait à fermer, le lundi 12 février, lorsqu’un homme, ni cagoulé, ni armé, a surgi en se jetant sur le comptoir.

En entendant : « la caisse et des jeux à gratter. Vite, sinon je vais te défoncer », cette dernière était partie se réfugier à la boulangerie d’à côté. Et quand le malfaiteur avait voulu repartir avec les billets et des tickets de jeu en poche, il avait vite été rattrapé et maîtrisé au sol par le boulanger.

Le prévenu s’est retrouvé, le jeudi 15 février, devant le tribunal d’Épinal en comparution immédiate. Explications :  en visite chez une amie dans la ville, il avait bu quelques bières et une bouteille de vodka. Et, sans raison particulière, il « avait décidé d’aller se faire un bureau de tabac ». Drôle d’inspiration, mais voilà … Jugement : 14 mois d’emprisonnement avec mandat de dépôt.

Toujours la même escroquerie 

• Maine-et-Loire. Mi-janvier, une coupure d’électricité a interrompu le service d’un restaurant- tabac de Saint-Georges-sur-Loire, au beau milieu d’un service. Quelques minutes plus tard, le courant rétabli, la gérante a reçu un appel de la société chargée de gérer la caisse enregistreuse du commerce.

Au bout du fil, l’interlocuteur a évoqué la coupure mais aussi un client, passé deux jours plus tôt pour se procurer des « Transcash « . L’interlocuteur a expliqué devoir faire des vérifications et …a demandé les codes.

La gérante s’est exécutée, sans méfiance, le numéro affiché correspondant à la ligne de la société avec laquelle elle avait affaire. Une ligne qui semble avoir été piratée, puisque la patronne de bar-restaurant se rend compte rapidement qu’elle a été délestée d’une somme dépassant les 8 000 euros. Une plainte a été déposée en gendarmerie.