Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Fév 2018 | Profession
 

Encore un buraliste violemment agressé

• Isère. Trois malfaiteurs ont attaqué violemment un buraliste de La Tronche, ce lundi 19 février, vers 8 heures du matin, en lui assénant trois coups de pied de biche.

Ils se sont emparés du contenu du tiroir-caisse et des paquets de cigarettes, avant de prendre la fuite à pied.

Blessé, avec notamment une épaule luxée, le patron du tabac-presse-PMU a été secouru par les sapeurs-pompiers et conduit au CHU Grenoble-Alpes.

« Cela commence à faire beaucoup mais je ne partirai pas ! » 

• Gironde. Le buraliste de Bordeaux dont l’employée a été violemment agressée à l’ouverture, la semaine dernière (voir Lmdt du 14 février), déplore la montée de l’insécurité dans son quartier depuis quatre ou cinq ans et la « bêtise » des agresseurs : « je fais toujours la fermeture parce que jamais je n’aurais pensé qu’une de mes employées soit attaquée à l’ouverture du magasin quand il n’y a pratiquement pas d’argent dans le coffre. Cela commence à faire beaucoup mais je ne partirai pas ! », confie Bernard Chazeau à Sud-Ouest (édition du 19 février) qui a subi quatre cambriolages en dix ans et une menace au fusil.

L’employée est en arrêt de travail et reste suivie par un psychologue.

Les deux individus – âgés, d’après leur corpulence, de 17 à 18 ans – l’ont poussée violemment dans le couloir et conduite devant la première porte derrière laquelle sont branchées les alarmes. L’un des deux l’a aspergée d’essence, menacée avec un briquet et lui a crié : « ouvre ou je te fume ! ». Ils se sont ensuite fait conduire au coffre, ont pris un peu de liquide, des cigarettes et des jeux à gratter.

Sous le choc, elle ne s’est pas rappelée du numéro de la police et c’est son mari qui a effectué toutes les démarches.

Quartier chaud

• Sartre. Trois malfaiteurs ont forcé le rideau de fer du bar-tabac du mail d’Allonnes vers 13 heures ce samedi 17 février. Butin : des cartouches de cigarettes ainsi que des produits pour chicha.

Le mail devait connaître un dimanche tout aussi agité : jets de cailloux contre la police venue interpeller deux personnes pour un vol de vélo, puis des incendies (un scooter, des poubelles, la boîte à livres devant la mairie). Manque de moyens humains, a souligné le maire.

Une partie du butin abandonné sur place

• Haute-Saône. Un voisin du tabac-épicerie de Pusey a alerté la gendarmerie vers 4 heures ce vendredi 16 février. Le rideau métallique gît par terre, soulevé au pied de biche et la porte vitrée a été brisée au marteau. Les quatre malfaiteurs aperçus ont vidé le stock de cigarettes … mais ils ont abandonné deux cartons sur place.

Avant de quitter les lieux, ils se sont servis de l’extincteur pour dissimuler leurs empreintes. Une voiture de type Clio, peut-être celle des malfrats, a été retrouvée le matin même, carbonisée en Côte-d’Or.