Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Fév 2018 | Profession
 

Coup de crosse pour la buraliste 

• Yvelines. Deux hommes cagoulés sont arrivés dès l’ouverture, ce samedi 3 février, dans un bar-tabac de Marly-le-Roi, l’un étant équipé d’une bombe lacrymogène, l’autre disposant d’une arme de poing.

Ils se sont dirigés immédiatement dans la réserve où se trouvaient la buraliste. Sous la menace, elle n’est pas cependant parvenue à composer le code d’ouverture du coffre-fort et a donc reçu un violent coup de crosse dans le dos.

Finalement, les deux malfaiteurs ont récupéré l’argent du coffre ainsi que le fond de caisse et des tickets de grattage. Un morceau du barillet de l’arme tombé au sol est entre les mains des enquêteurs.

Pour contourner les plots 

• Ille-et-Vilaine. Les malfaiteurs ont choisi de voler une … R5 pour contourner les plots en béton et emprunter une voie d’accès piéton afin de défoncer la devanture d’un tabac-presse de Rennes, dans la nuit du lundi 5 au mardi 6 février.

Le rideau de fer a tenu le choc un certain temps mais la vitrine a fini par être carrément soulevée et explosée. Les cambrioleurs ont emporté des cartouches de cigarettes et des tickets de jeu. Et ils étaient déjà en fuite quand la police est arrivée sur place.

Manuellement 

• Orne. Les gendarmes ont été prévenus par le livreur de journaux, à 7 heures 15 ce mardi 6 février. Le rideau de fer d’un tabac-presse de Carrouges était levé … Les malfaiteurs avaient coupé l’électricité pour l’actionner manuellement. La porte d’entrée n’a pas été brisée, non plus, mais soulevée. Le préjudice n’a pas été encore évalué, le buraliste souffrant, par ailleurs, de gros problèmes de santé.

Vite rattrapé par la patrouille 

• Moselle. Il était environ 19 h, ce dimanche 4 février, lorsqu’un individu, dont le visage était dissimulé et les mains gantées, a fait irruption dans un débit de tabac de Metz, vide de clients à cette heure.

Sous la menace d’une arme, le malfaiteur s’est fait remettre le contenu de la caisse. Il a été interpellé dans la foulée, une patrouille étant à proximité.