Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Fév 2018 | Profession
 

La livraison de tabac de la veille

• Ardennes. C’est la seconde fois en dix-huit mois qu’un tabac-presse et boulangerie de Remilly-Aillicourt est dévalisé, lors d’un cambriolage.

Vers 3 heures 30, ce mercredi 31 janvier, les malfaiteurs ont forcé le rideau métallique, puis la nouvelle porte d’entrée, équipée de cinq points de fermeture, pourtant. Côté butin : la livraison de tabac de la veille … et des boissons.

Le trio, encagoulé et coiffé de casquettes selon les images de vidéo-surveillance, a pris la fuite au déclenchement de l’alarme. En prenant soin de casser des œufs partout dans l’établissement afin d’effacer les traces. Peu de temps après, un Proxy de Raucourt était victime d’une tentative d’effraction.

Car-jacking et voiture-bélier

• Ardèche. Tout a commencé par le vol de la voiture d’un commerçant d’Aubenas, selon la technique du car-jacking dans la soirée de ce lundi 29 janvier.

Puis, les malfaiteurs ont défoncé, avec la voiture volée, la devanture d’un débit de tabac du centre bourg. Razzia est faite sur le stock de cartouches de cigarettes, de jeux à gratter et de bonbons.

À quelques kilomètres, à Joyeuse, un bar-PMU a été visité et un autre casse à la voiture bélier a visé un magasin d’articles de chasse et de pêche. Un autre bar-tabac, à Largentière, a été visité dans la même nuit.

Échelle suspecte

• Alpes-de-Haute-Provence. Les malfaiteurs se sont introduits dans un bar-tabac de Pierrevert, ce dimanche 28 janvier entre minuit et 5 heures, en passant par le premier étage dont ils ont fracturé une fenêtre. Ils ont emporté un grand nombre de cartouches de cigarettes.

Intrigué par la présence d’une échelle apposée au mur, un témoin a prévenu la gendarmerie au petit matin.

Nez-à-nez avec la police

• Haute-Corse. Trois malfaiteurs ont été interpellés dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 janvier alors qu’ils étaient en train de cambrioler un débit de tabac de Bastia.

Alertée par un appel, la patrouille de police-secours était intervenue dans un appartement situé au premier étage, quand elle est tombée nez-à-nez avec deux hommes cagoulés.

L’un d’eux a tenté de mettre les agents en joue avec son arme de poing, mais il a été immédiatement maîtrisé, ainsi que son complice.

Les policiers ont alors découvert un trou dans le plancher permettant d’accéder au débit de tabac. Les deux cambrioleurs ont été immédiatement placés en garde à vue, bientôt rejoints par un complice, identifié au cours de rapides investigations.