Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Jan 2018 | Profession
 

À Clermont-Ferrand … cette incroyable série noire 

• Puy-de-Dôme. Ce vendredi 26 janvier, deux hommes armés ont brusquement fait irruption dans un tabac-presse situé boulevard Lavoisier en fin d’après-midi. Sous la menace, ils se sont fait remettre le contenu de la caisse et ont dérobé plusieurs cartouches de cigarettes, avant de prendre la fuite.

On comprendra que la tension soit toujours présente dans le département (voir Lmdt des 20 janvier 2017 et 6 décembre 2017).

Interrompus en plein vol

• Calvados. Ce dimanche 28 janvier, une bande de malfaiteurs s’est introduite dans un bar-tabac-presse de Trouville en fin d’après-midi. Leur objectif : le stock de cartouches de cigarettes. Mais, la police est intervenue rapidement, interpellant plusieurs suspects.

À quelques jours du dispositif de vigilance

• Yonne. C’est l’unique tabac-presse de Laroche-Saint-Cydroine et, ce samedi 27 janvier au petit matin, des malfaiteurs ont forcé la porte d’entrée. Ils se sont emparés de cigarettes, de cigarettes électroniques et de jeux à gratter avant de quitter les lieux. Le cambriolage intervient alors que la commune va entrer, en février, dans le dispositif « de la participation citoyenne », en partenariat avec la gendarmerie et la préfecture.

4 ans ferme, plus de 4 ans après les faits 

• Vaucluse. Après trois heures de délibéré ce vendredi 26 janvier, la cour d’assises des mineurs de Vaucluse a reconnu les deux inculpés coupables du braquage d’un tabac-presse à Avignon, en juin 2012 (voir Lmdt du 27 janvier). Un Franco-Algérien, majeur au moment des faits, a été condamné à six ans de prison et le second – qui avait 17 ans alors – à quatre ans de prison.

Les malfaiteurs s’étaient retrouvés à la piscine du quartier quelques heures avant et avaient discuté sur leurs difficultés financières. C’est là qu’ils avaient décidé et préparé à la hâte le braquage du tabac-presse : en allant voler des gants et des cagoules dans un magasin, en allant chercher une arme de poing chez un caïd du quartier.