Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Jan 2018 | Profession
 

La tension monte dans le Puy-de-Dôme : buralistes ligotées et enfermées dans la réserve …

• Puy-de-Dôme. À croire que la série noire ne s’arrêtera jamais (voir Lmdt des 18 janvier 2018 ainsi que des 16 et 14 décembre 2017).

Quatre hommes ont fait irruption dans un bar-tabac de Clermont-Ferrand, ce mercredi 17 janvier, alors que la buraliste et son employée s’apprêtaient à fermer.

Visiblement très déterminés, les malfaiteurs se sont livrés à un pillage en règle, tout en menaçant les deux femmes sous la menace de leur arme de poing : ouverture du coffre-fort, contenu de la caisse vidé, cartouches de cigarettes embarquées … En ayant pris soin, auparavant, de neutraliser le système de vidéo-surveillance.

Avant de prendre la fuite, les malfaiteurs avaient démuni les deux femmes de leur téléphone portable et les ont enfermées dans la réserve, ligotées. Parvenant toutefois à se libérer, elles ont alors pu donner l’alerte. Mais trop tard.

La présidente des buralistes du Puy-de-Dôme, Élisabeth Marette, a immédiatement adressé un message aux buralistes de son département : « j’ai peur que nous retombions dans une spirale de malfaiteurs ; surtout, protégez-vous, ne jouez pas au héros, votre vie est plus importante que tout le matériel et les marchandises du monde ! »

Les buralistes mieux protégés …

• Vienne. Opération commando dans le nord du département avec l’accumulation de six cambriolages, ou tentatives, de différents commerces dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 janvier.

Dont deux buralistes dont les systèmes de protection les ont fait échapper à pire.

À Scorbé-Clairvaux, la porte vitrée d’un débit de tabac, place de la Mairie, a été brisée vers 4 h 30. Le déclenchement de l’alarme a mis en fuite les malfaiteurs. Même scénario à Lencloître, où les tentatives d’effraction échouent chez un buraliste et dans un magasin d’optique.

L’itinéraire de la casse est passé, ensuite, à Roiffé dans un salon de coiffure (contenu de caisse vidé), à Loudun dans une station-service (caisse et alcool), à Châtellerault et enfin à Champigny-sur-Veude (Indre-et-Loire).

Buraliste intrépide 

• Calvados. Visage masqué et pistolet en main, le malfaiteur a immédiatement demandé le contenu de la caisse quand il a pénétré dans un tabac-presse de Courseulles-sur-Mer, ce mercredi 17 janvier vers 19 heures.

La buraliste lui a répond alors …qu’il « n’aura rien » et a même réussi a le repousser au fond du magasin. Quand le mari de la buraliste est arrivé, l’homme armé a pris la fuite.

Buraliste agressée 

• Morbihan. Dès qu’ils sont entrés dans un bar-tabac de Lanester, ce mercredi 17 janvier vers 6 heures du matin, deux malfaiteurs ont commencé par fermer le rideau métallique de l’établissement. Là, sous la menace d’un cutter, ils ont plaqué la buraliste, seule à cette heure matinale, contre un mur. L’un des deux hommes, en lui portant un coup de cutter, a même entaillé sa veste. Sans toutefois la blesser.

Les deux braqueurs vont ensuite faire main basse, dans la réserve, sur une quantité importante de cartouches de cigarettes, enfournées dans plusieurs sacs de sport. Avant de repartir à pied, laissant la buraliste très choquée.

Une explication particulièrement nulle  

• Pas-de-Calais. Alertés d’un cambriolage en cours dans un tabac-presse de Loison-sous-Lens, ce samedi 13 janvier vers 1 heures 30, les policiers ont repéré tout d’abord quelqu’un qui semblait faire le guet, puis la lumière d’une lampe au premier étage.

Quand le buraliste est arrivé sur place, ils ont trouvé un troisième individu, caché derrière des cartons dans le commerce. L’un des trois malfaiteurs a alors tenté de s’enfuir par le toit et a fini par faire une chute (de 8 mètres …) qui l’a conduit à l’hôpital.

Interpellés, les trois Roubaisiens, âgés d’une vingtaine d’année, ont nié en bloc … jusque à leur comparution immédiate devant le tribunal de grande instance de Béthune. Ils ont juré ne pas être venus de Roubaix « pour faire un vol. Des tabacs, y’en a plein à Roubaix ou Tourcoing … ».

Ils seraient venus à Loison pour rencontrer un copain, auraient eu un différend avec les passagers d’un véhicule, et, pour échapper à l’embrouille, auraient préféré… forcer la grille du tabac et casser la porte.

Les juges n’ont pas été convaincus et les ont condamnés à des peines de prison allant entre 18 et 9 mois, avec un maintien en détention pour tous.

Trois mois ferme pour menaces de mort

• Calvados. Le 10 août dernier, un individu alcoolisé avait importuné et insulté le gérant d’un bar-tabac de Caen. S’y ajoutaient des menaces de mort pour le cas où le commerçant porterait plainte contre lui …

L’homme de 36 ans a comparu, ce mardi 16 janvier, devant le tribunal de grande instance de Caen. Reconnaissant les faits, le prévenu a tout mis sur le compte de sa consommation excessive d’alcool « due à des problèmes familiaux ». La procureure, elle, a insisté sur les treize mentions de son casier (vols, violence aggravée, dégradations outrages, rebellions, port d’arme, trafic de stupéfiants …).

Verdict : six mois de prison, dont trois ferme.