Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Jan 2018 | Profession
 

« Plus le tabac sera cher »

• Puy-de-Dôme. L’arrondissement de Thiers avait été, pour l’instant, épargné par la série de cambriolages de buralistes dans le Puy-de-Dôme à la fin de l’année (voir Lmdt des 16 et 14 décembre 2017).

Mais dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 janvier, des malfaiteurs ont fracturé la porte d’un établissement de Thiers pour faire main basse essentiellement sur le stock de cartouches de cigarettes et quelques jeux à gratter. L’alarme n’a pas évité les vols, mais a empêché « qu’ils prennent tout » selon le buraliste.

Ce dernier n’a pas paru surpris : « les bureaux de tabac, on y passe tous, on s’y attend. Plus le tabac sera cher, plus on sera cambriolé ». 

Escroquerie au cambriolage

• Savoie. En mai 2017, un buraliste de la station des Menuires avait déposé plainte, soutenant avoir été victime d’un cambriolage. Auprès de son assureur, le commerçant avait déclaré le vol d’une somme importante en espèces et de nombreuses cartouches de cigarettes.

Très vite interpellés par l’importance de la déclaration alors que la saison était terminée depuis près d’un mois, les enquêteurs avaient fini par obtenir des aveux du plaignant. Lequel avait, en réalité, simulé le soi-disant cambriolage à la demande de son fils. Ce dernier, qui tenait un magasin de presse dans la même station, souffrait d’une addiction aux jeux et avait une dette importante.

Ce vendredi 12 janvier, lui et son père comparaissaient pour escroquerie devant le tribunal correctionnel d’Albertville où ils ont regretté la fraude à l’assurance organisée. « Quand j’ai appris la situation d’endettement de mon fils, j’ai perdu pied et j’ai fait, sans réfléchir, ce qu’il m’a proposé ». Le fils a reconnu sans hésiter avoir été à l’initiative de l’escroquerie.

Les deux hommes ont été condamnés à quatre mois de prison avec sursis assortis d’une mise à l’épreuve pour le fils auquel il a été fait interdiction de fréquenter les salles de jeux et casinos.