Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Jan 2018 | Profession
 

Scène sanglante 

• Vosges. Scène de la vie ordinaire … Deux policiers bloquaient la porte d’entrée d’un tabac-presse du centre d’Épinal, ce samedi 30 décembre dans la soirée. À leurs côtés, un vélo appuyé contre le mur. À l’intérieur, depuis la vitrine, des traces de sang étaient visibles derrière le comptoir …

Le braqueur est arrivé à 18 h 30. Mais il aurait été bloqué, au moment où il prenait la fuite, par un passant ayant compris ce qu’il venait de se passer. Le malfaiteur aurait même été blessé et transporté à l’hôpital d’Épinal par les sapeurs-pompiers.

Les circonstances exactes ne nous sont pas encore connues. À suivre …

Dix minutes avant la fermeture

• Lot-et-Garonne. Les derniers clients d’un débit de tabac de Villeneuve-sur-Lot étaient encore présents ce samedi 30 décembre en fin de journée, quand un individu seul, armé et cagoulé, a fait son apparition. Menaçant le personnel, il a obtenu rapidement le contenu de la caisse, puis est reparti dans sa voiture garée devant l’établissement. Seul le véhicule a été retrouvé, incendié, un peu plus tard.

À l’arme blanche

• Doubs. L’homme a agi seul, aux alentours de 9 heures, ce samedi 30 décembre. Il est entré dans un débit de tabac de Baume-Les-Dames, couteau en main. Il a récupéré le fond de caisse, avant de prendre la fuite, à pied.

Deux fois la même nuit

• Hérault. Vers minuit ce vendredi 29 décembre, des témoins ont appelé le 17 en signalant que deux individus venaient de fracturer un tabac-presse à Montpellier et chargeaient des cartouches de cigarettes dans le coffre d’une voiture. À l’arrivée rapide des policiers, les deux suspects prenaient la fuite à pied, abandonnant leur butin sur place.

La vitrine ayant été brisée, un agent de sécurité est envoyé rapidement sur les lieux.

Vers 4 heures du matin, un véhicule s’est immobilisé devant l’établissement avec, à bord, de nouveaux candidats à la razzia de cartouches de cigarettes. Mais le vigile a déboulé du fond du magasin. Surpris, les malfaiteurs sont remontés illico dans la voiture et ont décampé.