Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Déc 2017 | Profession
 

Vague de cambriolages : deux suspects arrêtés

• Puy-de-Dôme. Face à la flambée des casses nocturnes – une quinzaine depuis mi-novembre (voir Lmdt des 30 et 25 novembre) –  toutes les patrouilles avaient reçu des consignes de vigilance renforcée. C’est dans ce contexte que des policiers riomois ont repéré une voiture quittant le casino de Châtel-Guyon, ce mercredi 29 novembre, vers 23 h 30.

Ses deux occupants sont interceptés quelques kilomètres plus loin, à l’entrée de Riom. Lors de la fouille, les policiers mettent la main sur quelques grammes de cannabis. Mais la voiture contient de nombreux accessoires – lampes frontales, gants, masques, etc. – laissant peu de doutes sur la nature de leur activité principale.

Autre élément : la tenue vestimentaire d’un des interpellés correspond très exactement à celle de l’un des voleurs qui avait sévi dans un débit de tabac d’Aubière, images de la vidéosurveillance du commerce à l’appui.

Transférés ce jeudi dans les locaux de la Sûreté départementale (SD), ils sont soupçonnés d’avoir participé à au moins six faits récents, toujours selon le même mode opératoire : en détruisant les boîtiers qui commandent les rideaux de fer des enseignes.

À trois reprises – dans deux tabacs d’Aubière, dans la nuit du 27 au 28 novembre, et le lendemain chez un buraliste de Beaumont –, leurs tentatives sont restées vaines. Dans trois autres cas, ils sont parvenus à désactiver le système d’ouverture et à soulever le lourd rideau métallique : à Châtel-Guyon (nuit du 22 au 23 novembre) ; à La Fontaine-du-Bac et à Clermont-Ferrand (nuit du 29 au 30 novembre).

L’un des suspects aurait reconnu, en garde à vue, sa participation à cette série d’attaques nocturnes, expliquant qu’il cherchait ainsi à « rembourser une dette de stupéfiants ». Les deux jeunes, âgés de 19 à 21 ans, ont été laissé libres … avant de trouver de nouveaux éléments de preuve et de progresser sur l’identification du troisième homme, selon la presse locale.

La police travaillerait au moins sur une autre équipe qui rayonne sur l’agglomération et commet des vols similaires.

« Il n’a qu’à tirer … » 

• Côtes-d’Armor. Il était environ 20h vendredi 1er décembre, lorsque le patron d’un bar-tabac, situé à Noyal, a vu un homme rentrer dans son établissement, muni d’une batte de baseball et le visage masqué par un foulard. En voulant s’emparer du contenu de la caisse, le jeune homme d’une vingtaine d’années l’a menacé verbalement : « j’ai un complice à l’extérieur et il va tirer ».

Le gérant, seul au moment des faits, lui a rétorqué tranquillement : « il n’a qu’à tirer … »

Désemparé, le braqueur a pris la porte de l’établissement.