Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Nov 2017 | Profession
 

Cambriolages nocturnes en chaîne (1)

• Yonne. À Sainpuits, dans la nuit mardi 28 au mercredi 29 novembre, les malfaiteurs ont pu s’introduire dans un tabac-presse en forçant la serrure de la porte arrière. Mais ils ont finalement laissé leur butin, sur place, dans un sac-poubelle.

Cette tentative s’inscrit dans une vague de cambriolages frappant le département et qui dure depuis début novembre (voir Lmdt des 25 et 21 novembre).

Cambriolages nocturnes en chaîne (2)

• Puy-de-Dôme. Depuis quinze jours, Les vols par effraction se succèdent dans les tabacs-presse de l’agglomération clermontoise, avec pour cible unique : les cigarettes.

Dans la nuit du 28 novembre, vers 3 heures, trois malfaiteurs ont fait main basse sur le stock de cartouches de cigarettes d’un bar-tabac du centre de Clermont-Ferrand après avoir levé le rideau de fer et cassé la vitrine. Les dégâts matériels causés par le casse sont très importants. La même nuit, le rideau de fer d’un débit de tabac à Beaumont a lui résisté et la tentative a échoué.

Dans la nuit du jeudi 23 novembre, l’alarme d’un buraliste de Roche-Blanche s’est à nouveau déclenchée (voir Lmdt du 25 novembre). Les deux précédentes attaques étaient restées au stade de la tentative, mais cette fois, le rideau métallique a fini par céder. Les malfaiteurs sont passés par un trou de souris, sans doute à l’aide d’un pied-de-biche, et ont ensuite défoncé la vitrine. Une fois à l’intérieur, ils ont pris le maximum de cigarettes et sont repartis en quelques minutes.

Dans le centre-bourg d’Aubière, on dénombre cinq tentatives sans succès, dont la dernière en début de semaine.

À Tallende, dans la nuit du 15 novembre, les buralistes sont arrivés sept minutes après le déclenchement de l’alarme : la porte de la réserve avait été fracturée et toute la marchandise avait déjà disparu.

 Le scénario s’est répété, presque coup sur coup, la veille, à Pont-du-Château et au Crest. Dans cette dernière commune, un buraliste a perdu un gros stock de cartouches de cigarettes, malgré une vitrine en fer renforcé aluminium « intordable ». Ils étaient trois, visages masqués, et ils sont parvenus à plier la porte à 90° en l’espace de trente secondes.

Identifié par sa carte bancaire

• Rhône. Le 23 septembre, un Villeurbannais de 23 ans avait jeté son dévolu sur un débit de tabac, place Puvis de Chavanne à Lyon (6 ème). Armé d’une bombe lacrymogène, il avait menacé le buraliste qui était parvenu, à 69 ans, à le mettre en fuite.

Le jeune malfaiteur a été identifié grâce à sa carte bancaire, et interpellé ce lundi 27 novembre par la brigade criminelle de la Sûreté. Ayant reconnu les faits, il a été présenté dès ce mardi au parquet.