Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Nov 2017 | Profession
 

À visage découvert

• Haute-Vienne. Le braqueur est entré comme un client ordinaire, à visage découvert, chez ce buraliste de Limoges dans la journée du samedi 26 novembre.

Après avoir acheté son paquet de cigarettes, l’individu a soudainement menacé le buraliste avec un couteau, en ordonnant de lui remettre le fonds de caisse. Sous la menace, le buraliste s’est exécuté. Le malfaiteur est alors reparti en courant.

Braquage violent, audiences violentes

• Cher. Entre douze et huit années de réclusion criminelle pour les trois auteurs du braquage avec violence d’un bar-tabac à Dun-sur-Auron en janvier 2016 (voir Lmdt du 22 novembre) : ainsi en a décidé la cour d’assises du Cher ce vendredi 24 novembre.

Il y a eu, d’un côté, les trois victimes qui ont revécu, pendant quatre jours de procès, les   évènements : le couple de buralistes en larmes à la barre et le client encore effaré … « j’ai cru qu’il allait tirer ». De l’autre, ces « gens-là », comme souvent entendus dans les débats. Les avocats des accusés ont tenté, pas toujours habilement, d’imposer la césure entre la communauté des gens du voyage et le reste du monde.

Pour l’avocat général : « nous sommes dans le rapport de force (…) nous sommes dans le mépris des autorités, des menaces plus ou moins voilées, ce mépris …pour les fonctions judiciaires et à la fois pour les personnes et les biens ».

« Rarement, les audiences ont été marquées par une telle violence, la haine parfois, le sentiment d’impunité » a conclu l’avocat général du procès.