Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
24 Nov 2017 | Profession
 

Démantèlement d’un gang de cambrioleurs

• Ariège. Une enquête de longue haleine vient d’être conclue par les gendarmes de la section de recherches (SR) de Toulouse et différentes unités du groupement de l’Ariège, avec l’interpellation, il y a quelques jours, de quatre personnes soupçonnées d’être les principaux membres d’un gang de cambrioleurs sévissant, depuis plusieurs mois, dans les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine.

En mars dernier, les gendarmes de la brigade territoriale de Saverdun sont appelés sur un cambriolage commis dans un bureau de tabac.

Le relevé des indices leur a permis d’identifier des auteurs présumés, ainsi que des personnes soupçonnées d’être des receleurs. Le lien a été établi avec diverses affaires traitées par leurs collègues de la SR toulousaine : une quinzaine de cambriolages dans des bureaux de tabac, des parfumeries et des maisons d’habitation.

Deux des quatre personnes soupçonnées ont été placées en détention provisoire jusqu’au procès devant le tribunal correctionnel de Foix.

Malgré les aboiements 

• Seine-et-Marne. Les forces de l’ordre ont été mobilisées dans la nuit ce mercredi 22 au jeudi 23 novembre, après le passage d’une bande de malfaiteurs dans un bar-tabac de Nanteuil-lès-Meaux. Vers 1h20, une voiture s’est arrêtée devant l’établissement, le conducteur est sorti, une masse à la main et a donné plusieurs coups dans la baie vitrée jusqu’à ce qu’elle se brise.

Ses deux complices sont alors entrés pour s’emparer de la quasi-totalité du stock de cartouches de cigarettes, ainsi que des jeux à gratter. Cela a duré deux minutes / deux minutes trente, selon le buraliste qui réside au premier étage. Son chien, un croisé beauceron rottweiler, a aboyé, ce qui les aurait fait partir plus vite.

Surpris au petit matin

• Charente-Maritime. Le gérant d’un tabac-presse de La Rochelle était en train de mettre la presse en rayon, ce jeudi 23 novembre, quand un homme casqué est entré, après d’autres clients. Ne prêtant pas spécialement à lui, le buraliste a été surpris quand l’individu lui a sorti son arme. Ils ont rejoint tous deux la caisse où le commerçant lui a remis, calmement, le contenu.