Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Nov 2017 | Profession
 

Trop polis pour être honnêtes

• Aisne / Marne. Ils ont plutôt l’allure d’adolescents, les deux hommes (21 et 26 ans) interpellés ce week-end (voir Lmdt du 21 novembre) et jugés ce lundi 20 novembre par le tribunal correctionnel de Laon pour trois braquages de bar-tabac : à Athies-sous-Laon le 8 novembre, puis à Prémontré le lendemain et à Cormicy (Marne) le 16 novembre.

Ils mettaient les formes à chacun de leur braquage, multipliant les formules de politesse et les excuses, souhaitant même une bonne soirée aux buralistes avant de filer. Les deux voleurs prenaient soin aussi de ne jamais braquer leurs armes -un pistolet à air comprimé et un pistolet à billes – sur leurs victimes. « On a fait notre possible pour ne pas les choquer », a insisté le plus âgé des braqueurs.

À chaque fois, les deux malfaiteurs avaient fait main basse sur les fonds de caisse, des dizaines de jeux à gratter et des cartouches de cigarettes.

Malgré l’explication de la dette de cannabis et de dealers menaçants, le tribunal les a condamnés à quatre ans de prison, dont deux avec sursis et l’obligation d’indemniser les victimes.

Violences aggravées aux assises

• Cher. Trois hommes, tous membres de la communauté des gens du voyage, comparaissent depuis ce mardi 21 novembre devant la cour d’assises du Cher. L’un de 43 ans, et deux frères , 26 et 24 ans, doivent répondre de vol avec usage ou menace d’une arme, de destruction du bien d’autrui et, pour le premier, de violences aggravées, lors du braquage  d’un bar-tabac de Dun-sur-Auron (voir Lmdt des 4 février et 26 janvier 2016).

Fusil et pistolet en main, deux d’entre eux avaient menacé et brutalisé le couple de buralistes puis un client pour se faire remettre le contenu de la caisse et quelques cartouches de cigarettes. Le verdict est attendu vendredi en fin d’après-midi, ou en soirée.