Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Nov 2017 | Profession
 

« Ces faits vont se multiplier » (Pascal Brie) 

• Aube. Dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 novembre, trois bureaux de tabac situés à Saint-Parres-lès-Vaudes, Vendeuvre-sur-Barse et Romilly-sur-Seine ont été la cible de tentatives de cambriolages. Les voleurs n’ont rien emporté.

À Vendeuvre-sur-Barse, la gérante du bar-tabac les a même fait fuir lorsqu’elle a ouvert les volets après avoir entendu des bruits sur la porte.

Réaction de Pascal Brie, président de la chambre syndicale des buralistes de l’Aube, : « c’est la conséquence de la nouvelle augmentation du tabac. Ces faits vont se multiplier. Un jour, quelqu’un va se retrouver avec un flingue sur la tempe ! Notre sécurité est en jeu. Nous sommes inquiets et en colère. »

Cambriolages de proximité

• Dordogne. L’alarme d’un bar-tabac de Bergerac s’est déclenchée à 3h43, ce vendredi 10 novembre. Une heure plus tard, le buraliste a alors découvert les vitres de sa devantures littéralement explosées, de même que le lourd rideau métallique qui les renforçait de l’intérieur. Les malfaiteurs ont embarqué des cartouches de cigarettes, des jeux à gratter et le fond de caisse. La même nuit, dans une rue proche, deux salons de coiffure et un bar ont été cambriolés. La nuit précédente, ce furent une boutique de prêt-à-porter et un opticien.

En moins de 24 heures

• Loire. Un deuxième buraliste de Saint-Étienne a été victime d’un vol à main armée, au lendemain de celui commis dans le centre commercial Monthieu (voir Lmdt du 8 novembre). Deux hommes, armés au visage masqué, ont surgi dans un bar-tabac du quartier Montplaisir, ce mardi 7 novembre vers 18 heures.

L’un s’en est directement pris à un employé servant derrière le bar, le menaçant puis le frappant avec son arme, sur la tête et sur d’autres parties du corps.

Le deuxième attaquant s’est dirigé vers une autre vendeuse, côté tabac-presse, pour la traîner dans l’arrière-boutique où se trouvait le patron. C’est là que l’homme a réclamé le contenu des caisses, allant jusqu’à tirer en l’air pour impressionner encore davantage ses victimes. Blessé à la tête, l’employé du bar a dû être hospitalisé, ses plaies nécessitant des points de suture. À noter qu’un troisième homme se trouvait à l’extérieur, à moto.

Désarmé 

• Isère. La tentative de braquage a tourné court ce mardi 9 novembre dans l’après-midi. Dès que l’individu, au visage à moitié masqué, est entré dans le tabac-presse de Sablons, il a braqué son arme de poing sur le buraliste … qui, très rapidement, est parvenu à le désarmer. L’homme, âgé d’une cinquantaine, a immédiatement rebroussé chemin à pied.

« Je n’ai rien à voir dans cette affaire »

• Calvados. La veille de la Pentecôte 2016, deux malfaiteurs avaient ligoté et bâillonné un buraliste de Lisieux pour s’emparer du stock de cartouches de cigarettes et tenter d’obtenir le code de sa carte bancaire (voir Lmdt du 16 mai 2016).

L’un n’a pas été identifié tout de suite. Mais il a fini par se retrouver  sur le banc des accusés du tribunal correctionnel de Lisieux, ce mardi 7 novembre. Lors de l’enquête, des témoins avaient fait part des allers et venues d’un consommateur au sous-sol, là où se trouvaient les toilettes et la réserve.

Les traces ADN prélevées sur son verre avaient conduit vers ce multirécidiviste habitant en Seine-Maritime et déjà condamné à quatre reprises notamment pour vols. Reconnu coupable, au moins en qualité de guetteur – il était venu sans avocat pour « montrer qu’il n’avait rien à voir dans cette   affaire » – le prévenu a été condamné à 24 mois de prison, dont 12 avec sursis, et à une indemnisation de la victime pour préjudice moral et perte d’exploitation.

Glissade fatale

• Allier. Deux hommes, un Vichyssois et un Corse, âgés respectivement de 18 et 19 ans, avaient raté leur coup dans un débit de tabac de Vichy. Quelques jours après une première tentative, ils en ont tenté une deuxième dans un tabac-presse de Moulins, ce samedi 4 novembre.

L’un d’eux a demandé trois cartouches de cigarettes à la buraliste …pour lui arracher des mains ensuite. En prenant la fuite, il a chuté sur le sol glissant, brisant une vitre du commerce. Puis un passant a immobilisé les deux jusqu’à l’arrivée de la police.