Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Oct 2017 | Profession
 

Ado réactif 

• Indre. Une buraliste d’Issoudun s’était fait braquer la semaine précédente (voir Lmdt du 13 octobre). Le même scénario allait se répéter, ce jeudi 19 octobre, sauf qu’un jeune homme de 16 ans a déjoué les plans des malfaiteurs.

Ce témoin avait stoppé son vélo pour répondre au téléphone, lorsqu’il a vu surgir « un type cagoulé et muni d’une matraque qui est sorti d’un bosquet, juste à côté de moi. Il a traversé la route très calmement et s’est dirigé vers l’entrée du bureau de tabac », raconte-t-il dans La Nouvelle République. Après avoir donné l’alerte à un automobiliste (« Appelez les gendarmes, il va y avoir un braquage »), il a foncé dans l’établissement. À quelques mètres de l’homme armé, il l’a entendu réclamer la caisse.

La commerçante a (de nouveau) le réflexe de s’enfermer dans sa réserve. Le braqueur, s’apercevant de la présence du témoin derrière lui, a contourné le comptoir, pris quelques paquets de cigarettes et est reparti en courant. N’écoutant alors que son courage, L’adolescent s’élançait derrière le malfaiteur. Il a rejoint le bosquet où …quatre complices, également cagoulés, l’attendaient. Tous ont pris la fuite. 

Mauvaise surprise 

• Deux-Sèvres. Un couple de buralistes, installé à Saint-Loup, a constaté les dégâts en arrivant à leur établissement ce lundi 22 octobre. Sans pouvoir chiffrer le préjudice, tout le stock de tabac et les liquidités avaient été dérobés.

Directement dans la réserve

• Morbihan. La boulangerie-pâtisserie, qui fait également bureau de tabac, située sur la place de la Marie à Grand-Champ, a été dévalisée de son stock de cartouches de cigarettes dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 octobre. Les cambrioleurs se sont introduits directement dans la réserve, en faisant un trou à l’arrière du bâtiment.