Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Oct 2017 | Profession
 

Peur sur le quartier

• Marne. À peine débarqué dans un débit de tabac de Vitry-le-François, ce jeudi 19 octobre en fin d’après-midi, l’individu masqué a menacé les buralistes et les clients avec son arme. Très peu de temps, puisque l’un d’eux a immédiatement écarté son arme avant de le neutraliser.

Ce client, retraité, un ancien militaire ayant conservé tous ses réflexes, a maintenu le malfaiteur au sol jusqu’à l’arrivée sur place de la gendarmerie quelques minutes plus tard. Le braqueur serait un mineur connu des autorités locales. L’arme de poing utilisée était factice L’individu a été placé en garde à vue, en attendant d’être présenté au parquet. Les habitants du quartier ayant assisté à la scène n’ont pas souhaité témoigner par crainte de « représailles », selon certains d’entre eux, « il n’est pas seul ».

Butin menu fretin

• Haute-Garonne. Il était 8 heures, ce matin du 21 octobre, lorsqu’un homme encagoulé et armé d’un couteau a fait irruption dans un bureau de tabac situé en plein centre-ville de Toulouse.

Après avoir menacé le buraliste avec son arme, il s’est fait remettre le contenu de la caisse, ainsi qu’une cartouche et demie de cigarettes. Il a ensuite pris la fuite avec son maigre butin et la police aux trousses.

Client « indélicat »

• Pas-de-Calais. Le 30 janvier dernier, un « client » est venu encaissé 28 euros de gains de jeux dans un bar-tabac d’Isbergues, puis a demandé du tabac à rouler. La buraliste s’est retourné quelques instants pour le servir mais l’homme s’est ravisé et a rejoint un homme qui l’attendait. Ce n’est qu’au moment de servir un autre client que la commerçante a réalisé que des jeux à gratter lui ont été volés. Et elle fait aussitôt le rapprochement avec cet homme.

Après huit mois d’enquête, les gendarmes ont finalement identifié l’homme et son complice, deux trentenaires des environs. Ils sont convoqués au tribunal de Béthune, le 4 janvier prochain, pour vol et recel, tous deux étant en état de récidive.