Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Oct 2017 | Profession
 

Un buraliste frappé, blessé, ligoté et dévalisé 

• Rhône. Quand un buraliste du 9ème arrondissement de Lyon a commencé à ouvrir son établissement, ce mardi 17 octobre vers 4h30, trois malfaiteurs ont surgi. Armés d’un pied de biche, ils ont poussé dans le magasin le septuagénaire qu’ils ont ensuite frappé, le blessant au visage. Puis, ils l’ont immobilisé en le bâillonnant et en le ligotant avec des colliers de serrage en plastique, apportés à cet effet.

En quelques minutes, ils ont vidé la réserve dont ils ont transporté les cartons de cartouches de cigarettes jusqu’à un véhicule.

Avant de quitter les lieux en abandonnant le commerçant dans une petite salle d’eau, ils ont fait main basse sur le fond de caisse. 

Prison confirmée pour des braqueurs violents 

• Puy-de-Dôme. Écroué depuis cinq mois pour sa participation présumée à un  vol armé avec violence, dans un tabac-presse clermontois (voir Lmdt du 22 avril 2016), un homme de 28 ans a vu sa détention provisoire confirmée, ce mardi 17 octobre, par la cour d’appel de Riom.

Au moment des faits, il y a un an et demi, deux hommes masqués et armés avaient fait irruption et avaient frappé le gérant à la tête avant de prendre la fuite avec leur butin.

L’enquête de la sûreté départementale a débouché sur l’interpellation d’un premier suspect – mineur – en mars 2017. Son complice, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt, a été intercepté début mai. Tous deux ont notamment été confondus par les traces ADN retrouvées sur l’arme de poing, un manche à balai, des lunettes et des gants laissés sur place par les agresseurs.

Le plus jeune a reconnu les faits. Son aîné, lui, se dit toujours innocent. Ses dénégations n’ont pas convaincu les magistrats : le suspect a déjà été condamné à dix-huit reprises.

Coup de filet 

• Nord. Quatre jeunes, âgés de 18-19 ans, ont été présentés en comparution immédiate ce vendredi 13 octobre, suspectés d’avoir commis une dizaine de cambriolages durant l’été dans des supermarchés, stations de lavage, bar-tabac, … de l’ex-bassin minier. Deux mineurs ont aussi été interpellés et mis en examen.

Ils ont participé –  partiellement ou totalement – à ce cycle de cambriolages qui s’est terminé le 11 août dans un bar-tabac de Méricourt où avaient été volés le contenu de la caisse et du tabac.

Deux sont déjà connus de la justice. Trois ont reconnu les faits et le quatrième – qui nie – est mis en cause par les autres. Deux d’entre eux ont été placés en détention jusqu’au procès, fixé au 17 novembre.