Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Avr 2017 | Profession
 

Pris de remords

• Drôme. Il était 8h 30 ce vendredi 14 avril, lorsqu’un jeune homme, visage découvert et tout de noir vêtu, a fait irruption dans un bureau de tabac de Saint-Vallier. Sous la menace d’une arme de poing, il s’est fait remettre le contenu de la caisse (quelques euros) avant de prendre la fuite.

Pour peu de temps … Le plan Épervier déclenché, le malfaiteur, âgé de 23 ans, s’est rendu en début d’après-midi. Il avait toujours sur lui son arme, visiblement un pistolet à grenailles, chargé. Il a été emmené en garde-à-vue à la brigade de recherches de Romans.

Trois mois ferme pour deux tentatives

• Calvados. Deux jeunes de la région parisienne s’étaient rendus à Caen pour voir un ami …qu’ils n’ont jamais trouvé. Alors, par ennui, ils ont commencé par « visiter » une clinique vétérinaire dans la nuit du samedi 8 avril, sans butin. Vers quatre heures du matin le lundi 10 avril, ils repèrent un bar-tabac dont la vitrine semble apparemment réparée avec du scotch. Alors ils la cassent afin d’y pénétrer, l’alarme se déclenche, la vidéosurveillance les filme et ils sont interpellés.

Le majeur, jugé en comparution ce mercredi 12 avril devant le tribunal correctionnel de Caen, a chargé son complice qui a été renvoyé devant le juge pour enfants : « c’est lui qui a cassé la vitre … et il n’y avait que des croquettes pour chien » s’est-il défendu pour le premier forfait ; « mais la caisse était vide » pour le second alors que les gendarmes ont trouvé dans ses poches plusieurs cigarettes électroniques. « J’étais défoncé au Rivotril (anxiolytique), je regrette » poursuit-il avant d’apprendre les six de mois de prison dont trois avec sursis.