Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Fév 2017 | Profession
 

Pur sang-froid

• Charente-Maritime. Il était à peine 8 heures, ce mercredi 8 février, quand deux hommes font irruption dans un tabac-presse de Gémozac (au sud de Saintes). Encapuchonnés et le visage masqué par un foulard, ils sont équipés d’une arme de poing, d’une clé en croix et d’un sac de sport pour emporter le butin.

Le buraliste, malgré l’arme sous le nez, garde son calme et refuse de donner le contenu de la caisse, expliquant qu’à cette heure, elle était vide. Ils insistent et veulent aller au coffre-fort. Nouveau refus : l’argent a été déposé la veille à la banque. Après ce échange qui a semblé durer de longues minutes, les deux malfaiteurs prennent la fuite avec plusieurs cartouches de cigarettes.

Peines alourdies

• Gard. Deux jeunes hommes avaient été condamnés à deux et trois ans de prison ferme par le tribunal correctionnel d’Alès, fin novembre dernier, pour vol à main armée commis dans un débit de tabac situé à Saint-Christol-lès-Alès au début du mois. Le Procureur de la République d’Alès ayant fait appel de la décision, la sanction a été alourdie, ce mardi 7 février, par la Cour d’Appel de Nîmes, à six ans de prison ferme pour chacun des prévenus.

Originaire de Nîmes et déjà condamné à 7 reprises, le braqueur (23 ans) avait pénétré dans le magasin juste avant la fermeture. Il a menacé un client, puis s’est fait remettre, par le buraliste, le contenu de la caisse et plusieurs cartouches de cigarettes. Dehors, son complice (19 ans) l’attendait au volant de sa voiture personnelle. Les caméras de la commune, installées récemment, avaient alors permis d’identifier le numéro d’immatriculation du véhicule lors de leur fuite. Le complice-chauffeur est alors arrêté à son domicile … alors qu’il était caché sur le toit de sa maison. Le braqueur lui-même a été interpellé dans la foulée.