Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Jan 2017 | Profession
 

Une vie de buraliste brisée pour un colis

• Landes. Un colis non livré, quelques noms d’oiseaux échangés, une chute occasionnant un traumatisme crânien … la matinée avait tourné au cauchemar pour un buraliste de Moliets (voir Lmdt des 5 août et 16 juillet 2015). Aujourd’hui en maison de retraite et ayant perdu 75 % de son autonomie, c’est sa femme et son fils qui sont venus au tribunal correctionnel de Dax ce jeudi 12 janvier.

Le client a bien laissé entendre à la présidente qu’il était « désolé » par la tournure prise par les événements. Mais, le vice-procureur a jugé que ce dernier n’avait que peu de remords face à la gravité des blessures et a requis six mois d’emprisonnement avec sursis et 10 000 euros de dommages et intérêts. Le délibéré de l’affaire sera rendu le 9 février prochain.

Agresseurs relâchés, buraliste blessé

• Alpes-de-Haute-Provence. Trois individus ont été interpellés au début de cette semaine dans le cadre du braquage d’un bar-tabac de Sisteron peu avant Noël (voir Lmdt du 26 décembre). Ils étaient à bord d’un véhicule près de Narbonne, pour se rendre « peut-être en Espagne », selon un proche du dossier. Les jeunes – des Haut-Alpins d’une vingtaine d’années connus des services de la police – ont finalement été relâchés. L’un des buralistes, sérieusement blessé au visage d’un coup de couteau, n’a toujours pas repris le travail.

Enquête bouclée

• Lot-et-Garonne. Aux premières heures de ce mardi 17 janvier, une trentaine de gendarmes sont intervenus à Montauriol au domicile de deux individus suspectés d’être les auteurs du braquage du bureau de tabac-épicerie de Villeréal (voir Lmdt du 12 janvier). Un troisième – mineur – a été interpellé dans l’après-midi. Lors des perquisitions, une partie du butin volé (argent de la caisse, paquets de cigarettes et accessoires) a été retrouvé.

Grâce au plan Épervier

• Corrèze. Alors qu’un individu le menaçait avec une arme, tôt dans la matinée de ce lundi 16 janvier, un buraliste de Vigeois a eu le réflexe de déclencher l’alarme. Le malfaiteur prend la fuite, mais sera rattrapé une heure et demie après les faits grâce au plan Épervier. Le jeune homme de 21 ans a été condamné à quatre ans de prison dont deux avec sursis, ce mercredi 18 janvier.

Braquage express

• Ain. Il était presque midi, ce dimanche 15 janvier, à quelques minutes de la fermeture d’un débit de tabac d’Artemare. Un homme cagoulé s’avance vers la buraliste, seule dans l’établissement, avec son arme. Il obtient sans résistance le contenu de la caisse et s’enfuit pour rejoindre son véhicule.