Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Avr 2016 | Profession
 

Braquage coordonné 

Tram Montpellier• Hérault. Il est arrivé seul en plein après-midi de ce jeudi 31 mars dans un bar-tabac du quartier Malbosc à Montpellier. Sous la menace de son arme à poing, il obtient le contenu de la caisse et repart à pied pour prendre immédiatement le tram qui arrive justement à ce moment-là …
Avant d’échanger prestement son sac et sa veste avec un autre passager. Et les deux de quitter le tram à la station suivante, chacun dans une direction différente. 

Cambrioleurs méthodiques

• Hautes-Alpes. Les cambrioleurs ont jeté leur dévolu sur le stock de tabac d’un bar-tabac presse de Gap, dans la nuit du mercredi au jeudi 31 mars. « Sur les images de la vidéo, on voit qu’ils avaient caché leurs visages. Ils ont procédé méthodiquement » a témoigné le buraliste en allant porter plainte.

Employée joueuse et malhonnête 

• Dordogne. L’employée d’un bar-tabac de Bergerac et son mari ont été placés en garde à vue, ce mercredi 30 mars, pour vol et escroquerie de tickets de la Française des Jeux. La buraliste avait porté plainte l’année dernière. Les enquêteurs avaient alors recoupé les emplois du temps de cette salariée et avaient constaté que, parfois, des tickets de jeux étaient « vendus » avant l’ouverture de l’établissement. En revanche, en épluchant ses comptes bancaires, pas de traces. C’est en étudiant ceux de son conjoint qu’ils ont noté des versements de la Française des Jeux.

Lors de son audition, la femme a expliqué qu’elle dérobait des lots complets de la Française des jeux, mais qu’elle ne validait que les tickets gagnants. Des billets qu’elle remettait ensuite à son conjoint, qui a assuré « n’être au courant de rien » … mais qui se faisait payer sur son compte. Sur deux ans, la combine aurait permis d’encaisser 8 000 euros, sans compter les petites sommes que la femme de 36 ans détournait directement en espèces. Elle comparaîtra devant le tribunal correctionnel le 17 mai prochain.