Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Mai 2021 | Profession
 

Grâce à la vigilance de la voisine

• Sarthe. Aux alentours de 1h30 ce mardi 25 mai, deux individus sont parvenus à pénétrer dans un bar-tabac du Mans, après avoir brisé une partie de la vitrine. Objectif : embarquer un maximum de cartouches de cigarettes et vider le tiroir-caisse.

Sauf que le duo ne s’est guère montré discret. Réveillée par les bruits sourds de coups portés sur la porte du bar, une voisine a composé le 17. Et l’alarme s’est déclenchée … Les cambrioleurs voleurs ont été pris la main dans le sac par les policiers.

Les deux étrangers en situation irrégulière, âgés de 23 et 31 ans, sont convoqués au tribunal judiciaire du Mans.

Virée nocturne

• Côtes-d’Armor. C’est le déclenchement de l’alarme qui a alerté un buraliste, à Uzel (30 kilomètres au sud de Saint-Brieuc) vers 23 heures, ce mardi 25 mai. Une fois sur place, il a découvert la fenêtre dégondée puis l’étendue des dégâts : trois tiroirs, contenant des cartouches de cigarettes, vidés tout comme le linéaire. Les malfaiteurs ont également cassé l’alarme.

Trois quarts d’heures plus tard et 16 kilomètres plus loin, ce fut au tour d’un buraliste de Loudéac d’être réveillé par son alarme qui a contraint les cambrioleurs à rebrousser chemin. Ils avaient tenté de rentrer par une fenêtre en la forçant avec un pied-de-biche avant de la fracturer avec une pierre.

Sans préméditation ?

• Côtes-d’Armor. Le 16 décembre 2017, un malfaiteur avait pointé son pistolet sur un buraliste de Plancoët (18 kilomètres de Dinan) afin d’obtenir la caisse. En vain, en s’avançant vers lui, le commerçant avait provoqué sa fuite. Le malfaiteur avait été rapidement identifié par son véhicule en roulant tous feux éteints.

À la barre du tribunal ce 25 mai, le prévenu de 26 ans a tout reconnu … sauf la préméditation. Verdict : deux ans de prison dont 18 mois avec sursis et interdiction de détenir une arme.

Voleur de jeux

• Ardèche. Un buraliste d’Aubenas a porté plainte, en fin de semaine dernière, à l’encontre d’un de ses salariés qu’il soupçonne de vol de jeux à gratter depuis plus de deux ans. Le préjudice s’élèverait à 47 000 euros.

L’employé, âgé de trente ans, subtilisait les jeux et quand il gagnait … il récupérait les gains dans la caisse de l’établissement. Il investissait ensuite cet argent dans des paris sportifs en ligne.

Le suspect a été interrogé ce mardi 25 mai par la police. Il comparaîtra devant le tribunal correctionnel de Privas en janvier prochain.

Écumeurs de bar-tabac

• Eure-et-Loir. Quatre jeunes originaires de Dreux ont été jugés pour cambriolages et recel par le tribunal de Chartres. Ils s’étaient spécialisés dans les bars-tabacs et les monnayeurs de stations de lavage entre les mois d’octobre 2018 et mai 2020, en couvrant l’Eure-et-Loir, les Yvelines, l’Eure et l’Orne. Trente-deux points au total .

Deux étaient détenus dans le cadre de ce dossier. Un troisième, placé sous contrôle judiciaire, a comparu libre. Le quatrième ne s’est pas présenté à son procès. Pour les deux premiers (l’un ayant reconnu, l’autre ayant nié), les peines sont  sévères : trois ans et un an de prison ferme respectivement.