Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
28 Mar 2021 | Profession
 

Haro sur le stock (1)

• Haute-Loire. Aux alentours de 3 heures du matin, ce vendredi 26 mars, des malfaiteurs ont cassé le boîtier de commande du rideau électrique avant de fracturer la porte d’entrée d’un tabac-presse de Chambon-sur-Lignon (23 kilomètres d’Yssingeaux).

Ils ont ensuite ciblé le stock de cartouches de cigarettes. C’est une personne qui revenait du travail, au petit matin, qui a aperçu la devanture dégradée et a prévenu la gendarmerie, alors qu’une alarme s’était déclenchée durant l’intrusion.

Haro sur le stock (2)

• Indre-et-Loire. L’alarme du bar-tabac de Limeray (entre Blois et Tours) s’est déclenchée à minuit dix ce samedi 27 mars.

Selon les images des caméras de surveillance, deux individus, vêtus de cagoules et de capuches, ont forcé le volet et la porte de derrière, avant de se servir en paquets de cigarettes directement dans les linéaires et en cartouches dans la réserve. L’établissement avait été livré le matin même.

Selon les images des caméras, l’intrusion n’a duré que quelques minutes. Alerté, le buraliste s’est rapidement rendu sur les lieux, mais les cambrioleurs étaient déjà partis.

Déjà en prison (1)

• Haute-Garonne. Le couple suspecté d’avoir braqué un buraliste à Brax (voir 23 février) a comparu, ce vendredi, devant le tribunal correctionnel de Toulouse. L’homme et la femme n’ont pas été jugés mais sont repartis en prison. Ils ont demandé un délai afin de préparer leur défense.

Restait au tribunal à statuer sur leur maintien ou non en détention. Le très long casier judiciaire de la jeune femme de 31 ans, condamnée notamment par la cour d’assises pour une tentative de meurtre, n’a pas joué en sa faveur. Son compagnon âgé de 36 ans, déjà défavorablement connu de la justice, a connu le même sort.

Déjà en prison (2)

• Eure. Après plusieurs semaines d’investigations, les gendarmes sont parvenus à identifier l’un des auteurs du cambriolage d’une épicerie-tabac à Harcourt (30 kilomètres de Louviers). L’homme de 20 ans, originaire du département, a été interpellé, ce mercredi 24 mars, dans sa cellule du centre pénitentiaire du Havre où il purge une peine de prison pour de multiples cambriolages.

Le jeune homme a donc reconnu être l’auteur, avec un complice dont il a refusé de fournir l’identité, du vol par effraction commis à Harcourt.