Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Mar 2021 | Profession
 

Délinquance d’habitude comme dit un policier 

• Loire-Atlantique. Alors que les policiers procèdent aux constatations de cambriolage d’une pâtisserie dans le centre de Saint-Nazaire, l’alarme d’un bar-tabac voisin s’est déclenchée ce mardi 16 mars vers 21 heures 30.

Sur place, ils ont découvert que là aussi, la porte vitrée a été cassée et que le fond de caisse a été volé. À proximité, les forces de l’ordre ont vite remarqué un jeune homme, connu de leurs services.

Dans ses poches, ils ont retrouvé une partie du préjudice du tout récent cambriolage et des bouts de verre. Un peu plus loin, il y avait des paquets de cigarettes et le tiroir-caisse du bar-tabac.

Âgé de 19 ans, le suspect, sans domicile fixe est placé en garde à vue. Le jeune homme est également soupçonné d’être l’auteur de deux autres vols à Saint-Nazaire, à l’automne. À chaque fois, le préjudice financier n’est pas très important mais « cela fait partie de la délinquance d’habitude » déplore un policier.

Délinquance d‘habitude, encore

• Finistère. Deux jeunes de 20 ans comparaissaient ce mardi 16 mars devant le tribunal correctionnel de Brest : l’un dans le box des prévenus, l’autre libre. En juin 2019, ils avaient dérobé le contenu de la caisse et des cigarettes chez une buraliste de la ville.

Le premier a expliqué avoir choisi ce commerce « parce qu’il était le plus proche de chez moi. Ça s’est décidé la veille, je n’avais rien dans le frigo. J’avais faim ». Il est d’ailleurs en instruction pour des faits similaires. Le second raconte que son complice lui a proposé le coup et qu’il l’a suivi.

Le tribunal a suivi les réquisitions en condamnant le meneur à trente mois de prison ferme et deux ans de prison avec sursis pour le suiveur.