Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Mar 2021 | Profession
 

L’e-cig qui déstabilise

• Savoie. Il avait tout d’un adolescent, l’individu masqué et ganté qui est apparu dans un tabac-presse d’Albertville ce mardi 9 mars vers 17 heures 30. Pointant son arme sur le buraliste, il a demandé la caisse. Refus.

Il a alors réclamé une cigarette électronique … Avec le même sang-froid, le commerçant l’a interrogé sur la marque. Déstabilisé par la question, le jeune s’est fait prendre son arme puis s’est enfui. La police appelée est intervenue immédiatement et a failli l’interpeller. Sur son arme il a laissé pas mal d’ADN.

Pour un différend

• Côtes-d’Armor. Très vite, les gendarmes avaient évoqué la piste criminelle suite à l’incendie qui a en partie détruit un bar-tabac de Guingamp (voir 10 mars). Ce mercredi, ils ont interpellé un suspect qui aurait eu un différend avec le buraliste.

Une longue enquête menant à la Cour d’Assises

• Gironde. Quatre jeunes d’une vingtaine d’années sont jugés depuis le 8 mars par la Cour d’assises de la Gironde dans le cadre du braquage d’un tabac-presse au Bouscat (voir 5 octobre 2015).

Le premier braqueur tenait un fusil de chasse entre ses mains et avait pointé le canon sur un client sommé de se mettre à terre. Semblant bien connaître les lieux, il avait ensuite escorté le buraliste jusque dans l’arrière-boutique. Mais le coffre ne contenait que des tickets de jeux que le malfaiteur avait ignorés. Il avait opté alors sur des cartouches de cigarettes puis le tiroir-caisse.

Témoignages des victimes, images de vidéosurveillance, prélèvements de traces papillaires et ADN dans la voiture qui ont « matché », vêtements retrouvés dans la voiture similaires à ceux utilisés pour le braquage, exploitation de lignes téléphoniques, etc. … tout cela a alimenté les investigations qui ont permis de remonter la piste des suspects.