Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Mar 2021 | Profession
 

Acte criminel

• Côtes-d’Armor. Un incendie a en partie détruit un bar-tabac du centre de Guingamp, dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 mars. Une enquête est en cours de la part de la gendarmerie, qui privilégie la piste d’un acte volontaire.

Les pompiers sont intervenus peu avant minuit et demi suite à l’appel d’un riverain inquiet d’entendre des bruits secs provenant de fils électriques en flamme dans la rue. Personne ne se trouvait à l’intérieur du commerce au moment des faits. Aucun blessé n’est à déplorer. La façade de l’établissement a subi d’importants dégâts. L’intérieur moins, sinon ceux consécutifs aux fumées. Il a été protégé par le rideau de fer.

Selon les gendarmes, une personne a été identifiée et est suspectée d’être à l’origine de l’incendie : « les premiers éléments de l’enquête laissent entrevoir que cette personne voulait mettre le feu au bar-tabac. » Le buraliste aurait reçu un texto le menaçant d’incendier son établissement.

Caisse vide

• Seine-Maritime. Un individu, encagoulé et porteur d’une arme de poing, s’est pointé à l’ouverture d’un bar-tabac du Havre ce mardi 9 mars. Son objectif : le contenu de la caisse. Mais le buraliste lui a montré qu’elle était vide. Le braqueur a pris la fuite à pied.

Stock dévalisé

• Charente. D’après les images de vidéo-surveillance, les malfaiteurs ont dévalisé, autour de 3 heures du matin ce mardi 9 mars, un tabac-restaurant-épicerie de Rouillac (26 kilomètres de Cognac). Mais c’est seulement à 7 heures que le buraliste a été prévenu par la boulangère voisine. Deux individus, masqués et cagoulés, équipés de lumières frontales, ont fracturé le volet, les grilles et la porte afin de jeter leur dévolu sur le stock de cigarettes.

Enquête fructueuse

• Ardèche. Le 5 octobre dernier, trois malfaiteurs avaient menacé avec un pistolet une buraliste à Cheylard (nord du département) afin d’obtenir la caisse.

Elle était parvenue à les mettre en fuite. Après une vaste enquête judiciaire, trois suspects ont été interpellé en Ardèche ainsi qu’en région parisienne. Ils ont immédiatement été placés en garde à vue, ce mardi 2 mars.