Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
25 Fév 2021 | Profession
 

Réaction disproportionnée

• Gard. Une femme est venue commander un café dans un tabac-presse à Nîmes à l’heure de l’ouverture ce mardi 23 février. Déclarant ne pas avoir d’argent pour payer, la buraliste a donc refusé de la servir.

La cliente, qui semblait ne pas être dans son état normal, a commencé à tout envoyer valser dans le commerce. La commerçante n’a pas hésité à intervenir, passant de l’autre côté de ses panneaux de protection sanitaire pour la forcer à quitter les lieux.

Lors de son interpellation dans le quartier de la gare, la femme était en possession d’un poing américain. Elle a été placée en garde à vue.

Confondu par un gant

• Lot-et-Garonne. Âgés d’une vingtaine d’années, les trois auteurs présumés de la tentative de braquage d’un buraliste d’Allemans-du-Dropt (à une vingtaine de kilomètres de Marmande) ont été arrêtés ce mercredi 24 février. Le buraliste avait réussi à mettre les individus en fuite, mais l’un d’eux avait perdu un gant (voir 28 janvier).

Les enquêteurs ont ainsi pu remonter la piste des indices trouvés sur place ainsi que les images de vidéo-surveillance … pour identifier trois suspects.

Très connus des services de gendarmerie, ils sont également suspectés d’une tentative de vol par effraction chez un buraliste de Lauzun, dans la nuit du 22 janvier dernier. Ils pourraient être jugés dès la fin de semaine dans le cadre d’une comparution immédiate.

Confondu par ses lacets jaunes

• Eure-et-Loir. Soupçonné d’avoir braqué, avec deux complices, un bar-tabac de Fresnay-l’Évêque (à 35 kilomètres de Chartres, voir 8 octobre 2019), un prévenu a comparu seul devant le tribunal. Les buralistes avaient expliqué aux enquêteurs que les trois malfaiteurs s’étaient engouffrés dans une BMW et fourni une description de l’homme au volant portant un masque à tête de mort et correspondant au détenu dans le box des prévenus.

L’enquête avait ensuite démontré que le suspect est bien l’utilisateur de la voiture. Lorsqu’il a été interpellé, quelques jours après, un détail l’a confondu : il portait les mêmes baskets que celles de l’homme au masque, très reconnaissables avec leurs lacets jaunes.

Même s’il a continué à nier sa participation le tribunal de Chartres l’a condamné à trois ans ferme avec maintien en détention.

Double tentative

• Côte-d’Or. Vers 4 heures du matin ce lundi 22 février, des malfaiteurs se sont attaqués à la porte d’entrée d’un tabac-presse de Blaisy-Bas (à 35 kilomètres de Dijon), visiblement avec un outil, mais sans y parvenir. Aucun préjudice n’est donc à déplorer. Les buralistes ont tout de même déposé plainte. En mai dernier, ils avaient été la cible d’une tentative de vol à main armée.