Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Déc 2020 | Profession
 

Vol et buraliste bousculé 

• Isère. Deux hommes ont surgi, peu avant 19 heures ce lundi 28 décembre, dans un tabac-presse à Grenoble.

Passés derrière le comptoir, ils ont violemment poussé le buraliste avant de vider le tiroir-caisse et de s‘enfuir.

Maigre butin, gros dégâts

• Seine-Maritime. Peu avant 5 heures, ce dimanche 27 décembre, deux voitures ont stoppé à hauteur d’un bar-tabac à Épouville (19 kilomètres du Havre), à une dizaine de mètres seulement de la gendarmerie. L’un des deux véhicules, volé, a servi de bélier pour exploser la véranda et traverser la salle du bar, provoquant de gros dégâts.

Le buraliste est très vite arrivé sur les lieux mais n’a pu que constater, impuissant, l’ampleur des dégradations. Les malfaiteurs sont repartis avec un maigre butin : une cinquantaine de briquets, quelques bouteilles d’alcool entamées et des jeux à gratter. Ils n’ont pu accéder à la réserve tabac protégée par un rideau de fer.

Retour à la case prison

• Pas-de-Calais. À l’arrivée d’une buraliste de Saint-Martin-lez-Tatinghem (près de Saint-Omer), la police était déjà là. Un malfaiteur avait déclenché l’alarme en brisant la vitre de la porte d’entrée, avant de ressortir avec un fonds de caisse et des cartouches de cigarettes.

Il avait ensuite cassé le pare-brise de deux voitures à la barre de fer et tenté de forcer un troisième véhicule. Identifié quelques heures plus tard par le système de vidéosurveillance de l’établissement, cet habitant du quartier n’a pu que reconnaître les faits devant le tribunal correctionnel de Saint-Omer, ce mardi 29 décembre.

Avec 23 condamnations au compteur, le tribunal l’a condamné à 18 mois de prison dont 6 avec sursis.

Lendemain de Noël agité

• Eure. Tôt dans la matinée de ce samedi 26 décembre, un buraliste de Vernon a été surpris par l’arrivée de deux malfaiteurs et une arme de poing pointée sur lui. À raison, il a obtempéré.

Après s’être emparés du fonds de caisse et de quelques paquets, ils ont pris la fuite à pied.