Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Déc 2020 | Profession
 

Résistances dans la violence 

• Loire-Atlantique. Réveillon au goût amer pour deux buralistes de la métropole nantaise, tous deux cibles de tentatives de braquage ce jeudi 24 décembre à quelques minutes d’intervalles.

Six individus, masqués et gantés, ont surgi dans un tabac-presse de Saint-Herblain vers 17 h 30. Ils ont roué de coups le buraliste, ont bousculé son épouse, exigeant de se faire remettre la caisse. Le couple a tenu tête à ses assaillants. Ces derniers ont quand même réussi à mettre la main sur quelques billets et ont fini par prendre la fuite.

Une poignée de minutes plus tard et un peu plus loin à Orvault, un individu tout vêtu de noir et brandissant une arme de poing a voulu faire main basse sur la caisse d’un buraliste qui a résisté et opposé une fin de non-recevoir au malfaiteur. Lequel lui a alors asséné un violent coup sur la tête avec la crosse de son arme, avant de déguerpir sans le moindre butin en poche.

En plein couvre-feu

• Côtes-d’Armor. Il est minuit 40, ce jeudi 24 décembre, quand l’alarme a retenti sur le téléphone portable d’un buraliste de Lannion. L’image de sa vidéo-surveillance lui a indiqué que son tiroir-caisse était partiellement ouvert …. Arrivé sur place avec la police, il relève qu’un des deux battants de la porte d’entrée a été forcé avant de constater la disparition de la totalité des cigarettes du linéaire ainsi que du fonds de caisse. Il semblerait que l’alarme et les fumigènes se soient déclenchés avec un effet retard. Les images de vidéosurveillance ont fait aussi apparaître deux individus encagoulés portant des gants et une capuche : l’un des cambrioleurs remplissant un sac-poubelle de cigarettes, l’autre faisant le guet.

À noter qu’ au début du mois, deux bar-tabac avaient été victimes de vol à main armée. Arrêté, l’auteur présumé sera jugé en février dans le cadre d’ une série de braquages de commerces dans le Trégor et dans la région de Guingamp (voir 9 décembre).

Trois ans ferme pour braquage avec violence 

• Puy-de-Dôme. Ce samedi 19 décembre, la  buraliste d’Aigueperse (16 kilomètres de Riom) a été victime d’un braquage avec violence.

Jugé, ce jeudi 24 décembre, en comparution immédiate devant le tribunal de Clermont-Ferrand, l’auteur, âgé de 18 ans, a été condamné à trois ans de prison ferme avec maintien en détention. La minute d’images diffusées sur l’écran de la salle d’audience a parlé d’elle-même.  On comprend très vite que ce « client » armé d’un couteau n’était pas venu pour acheter des cigarettes, mais bien pour tenter de repartir avec la caisse.

La buraliste a alors empoigné un tabouret pour tenter de faire fuir l’intrus. Une brève empoignade a suivi, durant laquelle le voleur a pointé son arme blanche sur le cou de la commerçante. Lors de ce très bref corps-à-corps, elle a fini par être sérieusement blessée par la lame du couteau à trois doigts de la main droite (ce qui a nécessité une intervention chirurgicale et lui a valu quinze jours d’ITT).

L’agresseur avait fini par s’enfuir sans le contenu de la caisse mais avec … trois paquets de cigarettes. Il devait être confondu et arrêté peu de temps après.

La même équipe

• Haute-Garonne. Vers 15 h 30 ce mardi 22 décembre, deux individus, dont l’un était muni d’une arme de poing, ont braqué un buraliste à Escalquens (au sud de Toulouse) et pris la fuite avec le butin au volant d’un monospace. Ils n’ont pas fait de victime.

Leur périple criminel s’est semble-t-il poursuivi dans le département voisin du Tarn-et-Garonne. Un tabac-presse de Moissac a en effet été victime d’un vol à main armé dans les mêmes conditions quelques heures plus tard (voir 24 décembre). La description des auteurs correspondrait à ceux de Haute-Garonne.

« Il pourrait bel et bien s’agir de la même équipe qui a commis ce braquage dans la foulée des deux premiers  » indique une source judiciaire. Il n’en reste pas moins que les deux hommes se sont volatilisés, malgré le quadrillage des patrouilles de gendarmerie dans la région.

Dangereuse fraternité 

• Vosges. Au bout d’un mois et demi d’enquête, les gendarmes ont réussi à mettre la main sur deux jeunes frères (18 et 17 ans) pour la tentative de braquage d’un buraliste de Rambervillers (29 kilomètres d’Épinal).

Le 10 novembre dernier, un homme masqué et capuché avait demandé le contenu de la caisse en brandissant un pistolet. Le buraliste les avait découragés en leur faisant croire que les forces de l’ordre étaient alertées. C’est grâce à la vidéosurveillance de la commune qu’ils ont été identifiés. Le majeur a été écroué en détention provisoire et le mineur placé sous contrôle judiciaire.